•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sylvain Gaudreault reste député de Jonquière

Sylvain Gaudreault les bras en l'air au lieu de son rassemblement.
Sylvain Gaudreault célèbre sa victoire. Photo: Radio-Canada / Rémi Tremblay
Radio-Canada

Le député péquiste sortant Sylvain Gaudreault réussit à conserver son siège tandis que son parti est au dernier rang au cours de cette soirée électorale.

Un texte de Catherine Paradis

Il y a une volonté de changement qui a été exprimée et le PQ n’a pas su être assez à l’écoute et au diapason avec la population. C’est le message qu’on reçoit.

Sylvain Gaudreault, député réélu dans Jonquière

Sylvain Gaudreault est député de Jonquière depuis 2007. Il a été en tête dès le début de la soirée pour terminer avec 48 % des voix. Sa majorité a légèrement baissé par rapport à la dernière élection, avec 4890 voix d'avance sur le candidat caquiste. En 2014, M. Gaudreault avait gagné avec 5233 voix.

Très connu dans la communauté, il a été ministre des Affaires municipales et ministre des Transports. Il a aussi été chef par intérim du Parti québécois avant l'élection de Jean-François Lisée.

Malgré la dégringolade de son parti, Sylvain Gaudreault promet de continuer à défendre les électeurs de Jonquière, qui lui réitèrent leur confiance pour une cinquième fois.

On va questionner, on va faire notre travail de parlementaires rigoureux, comme on l’a toujours fait et il faudra que la Coalition avenir Québec (CAQ) rende des comptes. En matière de développement des régions notamment, ils n’ont pas dit grand-chose, prévient M. Gaudreault.

Jonquière reste dans l'opposition

Le candidat de la CAQ Benoit Rochefort termine la course en deuxième avec 32 % des voix. Il concède que Sylvain Gaudreault était quelqu'un d'apprécié et que l'homme a été possiblement plus fort que son parti.

Benoit Rochefort en entrevue après l'élection.Benoit Rochefort est déçu de sa défaite. Photo : Radio-Canada

M. Rochefort se demande maintenant comment Jonquière arrivera à tirer son épingle du jeu sans faire partie du gouvernement.

Là où je suis le plus triste c’est à Jonquière. On n'est pas du côté du pouvoir. Je trouve qu’on recule et je trouve ça dommage. Je suis très décu, ce n’est pas ce que les gens nous disaient sur le terrain.

Benoit Rochefort, candidat défait dans Jonquière

Le libéral Alexandre Duguay finit en troisième et le candidat de Québec solidaire Marcel Lapointe en quatrième.

Sylvain Gaudreault du PQ obtient 48,4 % des votes, Benoît Rochefort de la CAQ a 32,5 %, Alexandre Duguay du PLQ a 9,8 % et Marcel Lapointe de QS a 7,3 %Sylvain Gaudreault est réélu dans Jonquière Photo : Radio-Canada
Notre dossier sur les élections provinciales 2018 au Québec

Saguenay–Lac-St-Jean

Société