•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de fusion des caisses Desjardins de Shawinigan, du Centre-de-la-Mauricie et de Notre-Dame-du-Mont-Carmel

Bâtisse de la caisse Desjardins de Notre-Dame-du-Mont-Carmel

La Caisse populaire Desjardins de Notre-Dame-du-Mont-Carmel

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

Le projet de fusion des caisses populaires de la Cité de Shawinigan, du Centre-de-la-Mauricie et de Notre-Dame-du-Mont-Carmel n'aura finalement pas lieu. C'est le vote des membres de Notre-Dame-du-Mont-Carmel qui a fait pencher la balance en faveur du statu quo.

Réunis en assemblée générale extraordinaire plus tôt cette semaine, les membres de la caisse de Notre-Dame-du-Mont-Carmel ont voté à 55 % pour la fusion. Cent soixante-trois personnes s’étaient déplacées.

Toutefois, pour que le projet ait lieu, il aurait fallu que les deux tiers des membres (soit 66,6 %) des trois caisses votent en faveur du projet.

Les membres de la Caisse populaire Desjardins Cité de Shawinigan avaient quant à eux voté à l’unanimité en faveur du projet de regroupement qui leur a été présenté lors d’une assemblée générale extraordinaire mardi.

Les membres du Centre-de-la-Mauricie devaient se prononcer sur le projet mercredi soir, mais comme l’idée a été rejetée par les membres de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, le vote a été annulé.

Desjardins voulait regrouper les 52 000 membres des trois caisses pour n’en former qu’une.

Joints au téléphone, deux directeurs de caisses ont dit respecter la décision, mais croient tout de même que le projet aurait été bénéfique pour les membres et les employés.

La peur de perdre son point de service

Le maire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Luc Dostaler, affirme que, depuis des années, les gens de sa municipalité ont peur de perdre la caisse qui se trouve sur le territoire.

Je pense que c'était la crainte principale, que les gens avaient peur que [la fermeture du point de service] soit la finalité. Même moi, quand j'en ai entendu parler pour la première fois, j'ai rencontré la directrice de la caisse pour qu'elle me fasse un bon topo de qu'est-ce que [le regroupement] impliquait.

Luc Dostaler, maire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel

Maintenant, ce que j'espère, c'est que malgré ça, en restant seule, que la caisse de Notre-Dame-du-Mont-Carmel va rester ouverte, ajoute Luc Dostaler.

La direction des caisses affirme vouloir ajouter un guichet automatique à Notre-Dame-du-Mont-Carmel en février 2019 et songe même à embaucher du nouveau personnel dans la municipalité.

La fermeture de ce point de service n'est donc pas dans les plans, selon la direction, notamment, car la caisse est très fréquentée.

Mauricie et Centre du Québec

Finance et assurances