•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Désastre du Mount Polley : trois ingénieurs appelés en audience disciplinaire

Vue aérienne du déversement d'eaux usées en août 2014 de la mine du Mount Polley en Colombie-Britannique.

Le déversement d'eaux usées en août 2014 de la mine du Mount Polley en Colombie-Britannique

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une association d'ingénieurs professionnels de la Colombie-Britannique tiendra des audiences disciplinaires l'an prochain pour trois ingénieurs au sujet du déversement à la mine du Mount Polley en 2014.

Ingénieurs et géoscientifiques de la Colombie-Britannique allèguent que Laura Fidel, Stephen Rice et Todd Martin ont fait preuve de négligence ou d’inconduite professionnelle. Ces derniers ont participé à la conception, à la construction et à la surveillance du bassin de décantation de la mine de cuivre et d’or Mount Polley.

Les allégations à leur égard n’ont pas encore été prouvées. Si elles le sont, les ingénieurs pourraient faire face à une amende de 25 000 $ et perdre leur permis de pratiquer l'ingénierie ou la géoscience dans la province.

Durant l’été 2014, une brèche dans le bassin de décantation de la mine a entraîné le déversement de quelque 24 millions de mètres cubes d’eaux usées dans les cours d’eau avoisinant la mine.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !