•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accro à votre téléphone? 5 trucs pour vous en libérer... temporairement!

Une image montrant un téléphone intelligent dans lequel se tient un personnage qui s'agrippe à des barreaux de prison.

Être prisonnier de son téléphone

Photo : iStock

Radio-Canada

CHRONIQUE - Votre téléphone intelligent vous suit à la trace dans tous vos déplacements. Vous le touchez un nombre incalculable de fois par jour, souvent juste par réflexe, histoire de sentir sa présence rassurante à vos côtés. Une décennie à peine aura suffi à nous rendre complètement accro. Et si on pouvait en être moins dépendant?

Un texte de Jean-Michel Vanasse, animateur de Planète techno (Nouvelle fenêtre), sur ICI Explora

Moment de confession, ici. Je suis journaliste techno depuis plus de 12 ans et je me sens super coupable chaque fois que je présente un nouveau téléphone ou la nouvelle fonction d’un réseau social. Ironique, non?

J’ai assisté à la naissance de l'iPhone. C’était en 2007. On ne le savait pas encore, mais cet appareil allait changer complètement notre rapport à la technologie. Il a préparé le chemin pour un grand nombre de téléphones intelligents, aux prouesses toujours plus poussées.

Mais, on va se le dire : le téléphone, c’est devenu une drogue.

Il suffit de voir comment les gens (moi inclus) ont de la difficulté à s’en départir lors de sorties au parc avec les enfants, à l'occasion d’un souper entre amis au resto ou, pire encore, au volant.

Selon une étude de 2016, les utilisateurs d’un téléphone intelligent font glisser leur doigt sur l’écran de leur appareil en moyenne 2617 fois par jour. Apple a même mentionné que les détenteurs d’un iPhone le déverrouillent en moyenne 80 fois par jour.

C’est beaucoup. C’est trop!

Si, comme moi, vous en avez assez d’être accro à ces (belles) innovations technologiques, voici quelques trucs simples.

1. Le mode avion, les pieds sur terre

Il existe sur le marché de belles boîtes de métal qui promettent de bloquer tous les signaux wi-fi et cellulaire afin de ne plus être dérangé par vos appareils et les nombreuses notifications.

En toute franchise, ce n’est pas nécessaire de payer pour un accessoire du genre. Il suffit de mettre son téléphone en mode « avion » et d'aller le ranger loin de vous, dans un tiroir ou un classeur. En ne le voyant pas, vous éviterez la tentation de le regarder. Profitez-en pour faire la même chose avec votre montre intelligente.

2. Flipd : pour se forcer à déconnecter

Les marchés d’applications débordent de solutions technologiques pour nous aider à réduire le temps passé sur notre cellulaire. Une application que j’aime beaucoup se nomme Flipd (Nouvelle fenêtre). On l’installe et elle calcule le temps que l’on passe loin de notre téléphone.

On peut se fixer des objectifs et décrocher, par exemple, durant une heure pour le souper. Si on triche, notre session est automatiquement annulée, et l’application nous explique qu’on n’a pas atteint notre but.

Une image montrant des menus de l'application Flipd sur des iPhone X.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Flipd vous offre de vous fixer des objectifs à atteindre en matière de déconnexion. Une excellente façon de rester motivé!

Photo : Flipd

Flipd calculera nos minutes de pause comme un moniteur d'activité calcule nos pas. Si l’on doit marcher 10 000 pas par jour, pourquoi ne pas se déconnecter volontairement durant 180 minutes au quotidien? Soyez rassuré : Flipd ne bloque pas les appels entrants, les textos ou encore la fonction de calculatrice.

3. Moment : pour l’amateur de statistiques

Vous croyez être dépendant de votre téléphone et vous voulez savoir jusqu’à quel point vous l’êtes? L’application Moment (Nouvelle fenêtre) (uniquement sur iOS pour l’instant) analysera votre temps d’utilisation. Vous saurez pertinemment le nombre d’heures et de minutes passées sur votre téléphone. On vous dévoilera ensuite sur quelle application vous avez passé le plus de temps.

Des captures d'écran montrant des menus de l'application Moment, dans lesquels sont affichés différents graphiques.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Moment permet de connaître le temps passé sur différentes applications chaque jour.

Photo : Moment

Ici, on n’est pas dans la déconnexion, mais dans la prise de conscience du problème. La vraie question est : voulez-vous vraiment le savoir? Car les réponses que vous obtiendrez vous jetteront peut-être par terre.

4. Apple, Google et Facebook pour nous aider?

La mise à jour vers iOS 12 d’Apple permet d’analyser l'utilisation de notre iPhone ou iPad. La fonction Screen Time permet de voir les applications les plus utilisées et d’en limiter l’utilisation.

Par exemple, les parents pourraient imposer une limite de 30 minutes par jour à certains jeux. On peut également créer un moment de pause qui bloquera l’utilisation du téléphone.

Une capture d'écran montrant le menu du service Screen Time sur iOS.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le service Screen Time d'Apple permet aux utilisateurs d'iOS de limiter leur temps d'utilisation de certaines applications.

Photo : Apple

Les utilisateurs d’Android peuvent faire sensiblement la même chose depuis le début du mois d’août si leur appareil est compatible avec la nouvelle mise à jour Android 9.

Facebook a lancé la fonction Your Time on Facebook. Elle permet aux utilisateurs de voir le temps passé sur le réseau social. On peut y créer des pauses de notifications ou recevoir des alertes après un temps quotidien d’utilisation que l’on aura déterminé.

5. Après le téléphone intelligent, retour au « téléphone idiot »

Si vous souhaitez vraiment vous débarrasser de votre dépendance, le moyen ultime est de changer votre téléphone intelligent pour ce qu’on appelle un « téléphone idiot » (dumb phone).

Cet appareil vous permet simplement de recevoir ou d’effectuer des appels, soit le but premier d’un téléphone. Vous pouvez vous procurer un bon vieux téléphone à clapet (flip phone) ou encore le Light Phone, qui est gros comme une carte de crédit.

Avant d’utiliser ces solutions, vous devez reconnaître votre problème de dépendance. Si vous avez lu cet article, c’est que vous êtes probablement au courant de votre problème.

Ne lâchez pas : allez-y un jour à la fois et recommencez à apprécier directement la beauté de votre environnement sur autre chose qu’un écran AMOLED de 14,5 cm (5,7 po) de diagonale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Téléphones intelligents

Techno