•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouvelles images en provenance de l’astéroïde Ryugu

La surface de l'astéroïde Ryugu.

La surface de l'astéroïde Ryugu

Photo : JAXA

Radio-Canada

L'agence spatiale japonaise (JAXA) a rendu publiques de nouvelles images captées par ses robots déployés à la surface de l'astéroïde Ryugu.

Le 21 septembre, la sonde spatiale Hayabusa 2, placée en orbite autour de Ryugu, s’est approchée à 55 mètres de sa surface pour y libérer deux robots qui étaient entreposés dans un petit conteneur à sa base.

La surface très accidentée de l'astéroïde Ryugu.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La surface très accidentée de l'astéroïde Ryugu

Photo : JAXA

L'une des principales préoccupations des responsables de la mission concernait le déploiement des robots à la surface de l’astéroïde, puisque celle-ci est beaucoup plus accidentée qu’ils ne l'estimaient au départ. Ryugu est recouverte de cratères et de nombreuses roches, si bien qu’elle présente très peu de surfaces lisses.

Une première image de l’astéroïde de 900 mètres de diamètre avait alors été renvoyée vers la Terre.

Première photo de la surface de l'astéroïde Ryugu.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Première photo de la surface de l'astéroïde Ryugu.

Photo : JAXA

La nouvelle série de photos de cet objet inhabituel du Système solaire montre ce paysage accidenté et rocheux.

Selon les astronomes, Ryugu est une relique des premiers moments de notre Système solaire. Son étude pourrait donc nous éclairer sur l'origine et l'évolution de notre propre planète rocheuse.

La JAXA confirme par le fait même que les robots Minerva 1A et Minerva 1B, fonctionnent bien.

Hayabusa 2 avait atteint Ryugu en juin dernier, après un voyage de 3 ans et demi.

Représentation artistique de la sonde Hayabusa 2 et de l'astéroïde Ryugu.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Représentation artistique de la sonde Hayabusa 2 et de l'astéroïde Ryugu

Photo : JAXA

Ces deux jumeaux font 18 cm de diamètre et pèsent 1,1 kg chacun. Ils se déplacent à la surface de Ryugu en sautillant, profitant de sa faible gravité.

En outre, des cellules solaires fournissent l’énergie nécessaire à leurs moteurs et à leurs différents instruments, dont des caméras grands-angles et des capteurs qui mesurent la température de surface sur l'astéroïde.

Le 3 octobre prochain, c’est l’atterrisseur Mascot qui atteindra la surface de l’astéroïde. Plus gros, ce robot de 10 kg est pourvu d’un microscope infrarouge, d’un magnétomètre, d’un radiomètre et d’une caméra.

Hayabusa 2 terminera sa mission au cours de l'automne 2019 et reprendra la direction de la Terre en décembre 2019. Une capsule d'échantillons sera larguée près de la Terre en décembre 2020 et effectuera sa rentrée atmosphérique à une vitesse de 11,6 km/s pour atterrir en Australie.

La sonde mère restera en orbite terrestre par la suite.

Espace

Science