•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le boisé des Estacades s'invite dans la campagne électorale

Une vue aérienne d'un développement immobilier envisagé au bout de l'actuel boulevard des Estacades, à Trois-Rivières.

Un aperçu d'un développement immobilier envisagé au bout de l'actuel boulevard des Estacades, à Trois-Rivières.

Photo : Sotheby’s International Realty

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des candidats de la Coalition avenir Québec (CAQ), de Québec solidaire (QS) et du Parti québécois (PQ) ont pris position, à différents degrés, contre l'important développement résidentiel prévu dans le boisé des Estacades, dans le secteur de Cap-de-la-Madeleine.

Un texte de Michelle Raza

La candidate vedette Sonia LeBel, qui fait campagne dans la circonscription de Champlain, où se trouve le boisé des Estacades, ne s’est pas expressément dite contre le projet de développement, mais a appuyé sur l’importance de la préservation des espaces verts.

Sonia LeBel en studio avec l'équipe de Facteur matinalAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La candidate de la CAQ dans Champlain, Sonia LeBel, a répondu aux questions de l'équipe de Facteur matinal sur le dossier du boisé des Estacades.

Photo : Radio-Canada / Jessica Jutras

« [Un] boisé aussi précieux dans un milieu urbain (…), je pense qu’il faut trouver les solutions pour le préserver. »

— Une citation de  La candidate de la CAQ dans Champlain, Sonia LeBel

Au-delà du fait qu’il y a certaines difficultés, notamment que c’est un boisé qui est privé, donc que ce sera une transaction privée, je pense qu’il faut être conscient de plus en plus que nos espaces verts dans nos milieux urbains sont à conserver, a déclaré la candidate. La CAQ est extrêmement favorable à ça.

Sonia LeBel a poursuivi en disant que, selon elle, la municipalité n’a qu’une seule avenue si elle veut mettre un frein au développement du boisé de 300 000 mètres carrés, c’est-à-dire acheter elle-même le terrain. C’est certain que si la municipalité de Trois-Rivières planche sur cette éventualité, le gouvernement provincial va être là pour l’appuyer, a précisé la candidate.

Notre dossier sur les élections provinciales 2018 au Québec

Québec solidaire appuie la mobilisation contre le projet

Les candidats de Québec solidaire Valérie Delage (Trois-Rivières) et Steven Roy Cullen (Champlain) ont apporté leur appui au mouvement citoyen amorcé dans les derniers jours pour contrecarrer le développement résidentiel envisagé dans le boisé des Estacades.

Les candidats de Québec solidaire Valérie Delage et Steven Roy Cullen en point de presse devant le boisé des Estacades, à Trois-RivièresAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les candidats de Québec solidaire Valérie Delage et Steven Roy Cullen ont pris position contre le développement résidentiel prévu dans le boisé des Estacades, au bord de la rivière Saint-Maurice à Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Le projet va totalement à l’encontre de notre vision de l’aménagement du territoire de la ville, a déclaré Valérie Delage. Steven Roy Cullen a pour sa part rappelé que le boisé des Estacades sert de zone tampon avec la rivière Saint-Maurice.

« Trois-Rivières est déjà l’une des villes les plus polluées au Québec; nous avons besoin de tous nos poumons verts, voir en créer de nouveau. »

— Une citation de  La candidate de Québec solidaire dans Trois-Rivières, Valérie Delage

Québec solidaire a rappelé qu’un inventaire de la faune locale en 2016 dans les ruisseaux Ogden et Lachapelle, situés dans la zone visée par la vente du terrain, avait permis de recenser 549 espèces différentes.

Gaétan Leclerc invite les conseillers à agir

Le candidat du Parti québécois dans la circonscription de Champlain, Gaétan Leclerc, est lui aussi entré dans la mêlée contre le projet résidentiel sur le site de l'actuel boisé des Estacades.

Gaétan Leclerc dit fréquenter régulièrement le site à titre de citoyen et enjoint les élus municipaux à le protéger.

« J'invite fortement le conseil de ville à prendre toutes les mesures pour protéger ce magnifique territoire. »

— Une citation de  Gaétan Leclerc, candidat du PQ dans Champlain

Le candidat péquiste rappelle que la Ville de Trois-Rivières a déjà consigné le boisé des Estacades comme un territoire d'intérêt dans sa Politique de développement durable et dans sa Politique du patrimoine forestier et paysager.

Opposition du candidat libéral

Questionné sur le dossier, le candidat libéral dans Champlain, Pierre Michel Auger, a déclaré que minimalement, ça prend l'acceptation sociale et ça ne semble pas être le cas au moment où l'on se parle. Un autre élément où là, le gouvernement et le ministère de l'Environnement peuvent entrer en ligne de compte, c'est la protection des milieux humides.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !