•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas plus de deux heures d’écran par jour pour le cerveau des enfants

Un enfant regarde une tablette dans son lit le soir.
L’étude a montré que seulement 36 % des enfants satisfaisaient aux recommandations en matière de temps passé devant un écran. Photo: iStock

Les jeunes qui passent plus de deux heures par jour devant des écrans ont de moins bonnes capacités cognitives que ceux dont l'exposition est plus limitée, affirment des chercheurs canadiens des universités d'Ottawa et Carleton.

Le Dr Jeremy Walsh et ses collègues ont analysé les données de l’étude observationnelle Adolescent Brain Cognitive Development qui a duré 10 ans et qui a permis d’examiner le développement cérébral de 4520 jeunes Américains âgés de 9 et 10 ans de 20 régions du pays.

En moyenne, ces enfants passaient 3,6 heures par jour devant un écran (téléphone portable, tablette, ordinateur, télévision), ce qui est bien au-delà des Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures qui sont :

  • moins de 2 heures d'écran;
  • 9 à 11 heures de sommeil;
  • au moins une heure d'activité physique par jour.

Les chercheurs ont donc observé la cognition des enfants par rapport à leurs niveaux d’activité physique, le temps de loisir passé devant un écran et le temps de sommeil. La cognition a été mesurée en tenant compte des aptitudes linguistiques, de la mémoire épisodique, de la fonction exécutive, de l’attention, de la mémoire de travail et de la vitesse de traitement.

Le saviez-vous?

Des pédiatres américains recommandent de ne pas placer un enfant devant la télévision avant l’âge de 18 mois.

Les résultats

Les enfants âgés de 9 et 10 ans dont le mode de vie correspondait aux recommandations en matière d’activité physique, de temps passé devant un écran et de temps de sommeil des Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures avaient une cognition globale supérieure.

Nous avons clairement constaté l’importance de chaque heure d’une journée pour la santé cognitive des enfants.

Dr Jeremy Walsh, auteur principal de l’étude

« Les plus grands bienfaits pour la cognition étaient observés chez les enfants qui respectaient les recommandations en matière de temps passé devant un écran et de temps de sommeil ou les recommandations en matière de temps passé devant un écran uniquement », explique le médecin.

Cependant, les chercheurs affirment que les enfants qui satisfaisaient à un nombre élevé de recommandations présentaient une cognition globale supérieure.

Des modes de vie à changer

L’étude a montré que seulement la moitié des enfants satisfaisaient aux recommandations en matière de sommeil, 36 % à la recommandation en matière de temps passé devant un écran et seulement 17 % à la recommandation en matière d’activité physique.

Le changement dans le mode de vie des enfants vers un faible niveau d’activité physique, la baisse des heures de sommeil et l’omniprésence des écrans peuvent représenter une menace au développement cognitif.

Dr Mark Tremblay, Université d’Ottawa

Le détail de cette étude est publié dans la revue The Lancet Child & Adolescent Health (Nouvelle fenêtre) (en anglais).

Enfance

Science