•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le mot de Sébastien Bovet : exit les enjeux, place à la boue

Un joueur de rugby s'éclabousse en tombant dans la boue, tandis qu'on voit d'autres joueurs à l'arrière.
En politique comme dans le sport... Photo: Getty Images / Miodrag Ignjatovic/iStock
Sébastien Bovet

Philippe Couillard a décidé d'ajouter une semaine à la campagne électorale. On se demande maintenant si la dernière semaine n'est pas de trop.

Ça brasse, et pas à peu près, sur des controverses surtout. Exit les enjeux de fond, exit la vision d'avenir, bienvenue dans l'arène de boue.

Mercredi, on a été servi! Controverse autour du député libéral Guy Ouellette, controverse autour de la femme de François Legault, Isabelle Brais... La coupe est pleine, n’en ajoutez pas.

Vous souvenez-vous du début de campagne? Tout le monde voulait faire ça dans la bonne humeur, la joie et l'allégresse et parler des enjeux. Eh bien, dans cette dernière semaine, on a plutôt droit à des insinuations, des attaques, certains diront à du « lançage de bouette ».

Ça vous aide ou ça augmente le cynisme? Il est probablement temps qu'elle finisse, cette campagne...

Politique provinciale

Politique