•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les policiers de Calgary ne pourront pas consommer de cannabis

Vue d'un badge sur l'habit d'un policier de Calgary.
Le Service de police de Calgary s'inquiète que la consommation de cannabis altère le jugement, la capacité de prendre des décisions et les capacités cognitives de ses agents. Photo: CBC
Radio-Canada

La nouvelle politique du Service de police de Calgary interdit à ses policiers de consommer du cannabis, même durant leurs jours de congé, une fois que celui-ci sera officiellement légalisé, le 17 octobre.

Le Service de police de Calgary dit vouloir être prudent jusqu’à ce que davantage d’études démontrent les effets de la drogue et sa métabolisation par le corps humain.

Cette politique est vivement dénoncée par le syndicat représentant les policiers calgariens, qui voudrait plutôt voir une politique semblable à celle de l’armée canadienne.

Celle-ci permet en effet aux militaires de consommer du cannabis jusqu’à huit heures avant le début de leur quart de travail.

Le Service de police de Calgary est à la recherche d’un établissement universitaire pour mener des recherches et affirme que sa politique est appelée à évoluer.

Avec les informations de Meghan Grant et Lucie Edwardson, CBC News

Alberta

Société