•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Cantons-de-l'Est boudés par les jeunes travailleurs, selon un sondage

Une personne consulte les petites annonces d'un journal, à la recherche d'un emploi.

Les jeunes boudent les Cantons-de-l'Est pour s'y établir et y travailler, selon un récent sondage.

Photo : iStock

Radio-Canada

Seulement 2 jeunes adultes sur 10 jugent que les Cantons-de-l'Est sont suffisament attrayants pour s'y établir et y travailler, selon ce que révèle un sondage réalisé par Vision attractivité Cantons-de-l'Est en mars dernier.

Quelque 500 répondants de 25 à 45 ans qui résident à l'extérieur de la région ont été sondés. De ce nombre, 39 % affirment ne pas être intéressés à venir vivre dans les Cantons-de-l'Est tandis qu'un autre 39 % le sont sont moyennement.

Au total, le tiers des répondants ne peuvent identifier les atouts de la région, ce qui inquiète le milieu industriel, qui peine à recruter de la main-d'oeuvre même si les Cantons-de-l'Est reçoivent la visite de plus de neuf millions de touristes annuellement.

Marie-Claude Houle, vice-présidente de MI Intégration.

Marie-Claude Houle, vice-présidente de MI Intégration.

Photo : Radio-Canada

Les gens ne savent pas qu'il y a différents types d'emplois, qu'on a des entreprises dans la région qui ont du potentiel de croissance et du potentiel à l'international, déplore Marie-Claude Houle, vice-présidente de MI Intégration.

Si on se met avec les universités, avec les grandes entreprises et avec les acteurs socioéconomiques pour faire valoir de tous les côtés les bons côtés de notre destination, c'est là qu'on va être en mesure d'attirer davantage les travailleurs et les résidents, mentionne Jean-Michel Ryan, président de Tourisme Cantons-de-l'Est.

Au cours des prochains mois, Vision attractivité veut notamment établir une statégie pour attirer les gens ici et créer un site web unique offrant des emplois, des milieux de vie et des attraits touristiques.

Ce positionnement économique qu'on souhaite faire jusqu'à un certain point, c'est d'être en mesure de définir notre identité en tant que région du point de vue d'un travailleur ou d'un résident potentiel. Qu'ils sachent qui sont les Cantons-de-l'Est à ce point de vue là et c'est ce travail, qui est un travail de fond, qui sera fait, explique l'une des deux coordonnatrices de Vision attractivité, Vanessa Cournoyer-Cyr.

Les Cantons de l'Est constituent la cinquième plus vieille région de la province de Québec, d'où l'importance de rajeunir la main-d'oeuvre, croit Vision Attractivité.

Estrie

Emploi