•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Première « cohorte » d'employeurs formée en vue de la légalisation du cannabis

Un jeune fume un joint.

Les employeurs se préparent à la légalisation du cannabis.

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Université du Québec à Rimouski (UQAR) a donné pour la première fois cette semaine une formation pour aider employeurs et gestionnaires à s'adapter à l'entrée en vigueur de la loi sur la légalisation du cannabis. Une quinzaine d'employeurs y ont participé.

Ils en ont appris un peu plus sur les obligations de l’employeur et celles des travailleurs dans le contexte de légalisation.

En vertu de la Loi sur la santé et la sécurité du travail, l’employeur et les employés doivent prendre toutes les mesures possibles pour assurer un milieu de travail sécuritaire si un employé se présente au travail avec les facultés affaiblies.

Selon l’avocate et chargé de cours à l’UQAR, les employeurs ont aussi un droit de gérance concernant la possession de cannabis sur les lieux de travail.

En tant qu’employeur, dans mon droit de gérance, j’ai le droit de mettre dans ma politique que sur mon terrain sur mes lieux dans mes habitations, c’est zéro possession dans le milieu de travail.

Une citation de : Céline Nadeau, avocate et chargée de cours à l’Université du Québec à Rimouski

L’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés recommande d’ailleurs aux employeurs de mettre en place une politique claire sur la consommation d’alcool, de médicaments ou de drogue en milieu de travail.

Un gestionnaire de l’entreprise Uniboard a participé à la formation pour mieux comprendre comment appliquer cette loi en usine.

C’est la volonté de l’employeur de mettre des choses en place pour encadrer comment ça va fonctionner la mise en place de cette loi-là, l’application en usine.

Une citation de : Doris Côté, coordonnateur développement organisationnel, Uniboard

D’autres formations seront offertes aux employeurs par l’UQAR pour les aider à avoir les bons outils pour s’adapter à ce changement législatif.

D’après les informations d’Isabelle Damphousse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !