•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brian Gallant fait une proposition au Parti vert

Brian Gallant, le chef du Parti libéral du Nouveau-Brunswick, en point de presse.

Brian Gallant et tous les élus du Parti libéral du Nouveau-Brunswick se sont rassemblés pour demander l'aide du Parti vert du Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Michel Corriveau

Radio-Canada

Brian Gallant a annoncé, lors d'un point de presse surprise mercredi après-midi, que le caucus libéral demande la coopération du Parti vert afin de conserver la confiance de l'Assemblée législative.

Un texte d'Anaïs Brasier

Il est clair qu'une coalition entre le Parti progressiste-conservateur et l'Alliance des gens du Nouveau-Brunswick est possible, assure Brian Gallant. Une entente entre les libéraux et les verts serait donc le meilleur moyen de préserver un programme progressiste, continue-t-il. C'est le caucus libéral qui lui aurait donné le mandat d'approcher les verts.

Brian Gallant ne précise pas quelle forme prendrait cette entente. Il affirme qu'il s'agit d'un point dont il devra discuter lors des pourparlers avec les verts. Il ne ferme toutefois pas la porte à l'idée d'offrir un ministère au chef du Parti vert, David Coon.

Les trois députés du Parti vert : Kevin Arseneau, David Coon et Megan MittenAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Pour la première fois de son histoire, le Parti vert du Nouveau-Brunswick a fait élire trois députés.

Photo : Radio-Canada / Michel Corriveau

Lorsque Radio-Canada a rencontré David Coon mercredi avant le point de presse des libéraux, il ne semblait pas au courant de cette proposition et n'en a pas fait mention. Il se voyait alors voter sur chaque projet de loi en fonction du mérite, plutôt que de former une coalition. David Coon et Kevin Arseneau, député vert dans Kent-Nord, ont parlé de manières créatives d'exercer le pouvoir, sans en dire davantage.

Le chef du Parti libéral affirme comprendre qu'il faudra faire des compromis, mais voit d'un bon oeil le fait que les verts partagent certaines positions avec les libéraux, dont la protection des droits des femmes et des droits linguistiques.

Les députés libéraux élus lors des élections du 24 septembre 2018. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le caucus libéral du Nouveau-Brunswick s'est rassemblé devant l'Assemblée législative lors d'un point de presse surprise mercredi après-midi.

Photo : Radio-Canada / Michel Corriveau

Une alliance entre les libéraux et le Parti vert donnerait 24 sièges à Brian Gallant, alors qu'il a besoin de 25 sièges pour former la majorité.

Brian Gallant affirme que les libéraux sont aussi en pourparlers avec certains élus du Parti progressiste-conservateur, dont Robert Gauvin, que la perspective d'une coalition avec l'Alliance des gens met mal à l'aise.

Enfin, Brian Gallant affirme que le Parti progressiste-conservateur a envoyé des courriels aux élus libéraux, mais on ignore lesquels.

Avec les informations de Jacques Poitras, de CBC, et de Michel Corriveau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Politique provinciale