•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La famille de Victoria Stafford révoltée

Victoria Stafford is shown in this photo copied from a poster in Woodstock, Ont. on April 10, 2009. Ontario's top court has released its reasons for dismissing an appeal from the man who killed eight-year-old Victoria Stafford, ruling that the trial judge's handling of the case was "exemplary." THE CANADIAN PRESS/Dave Chidley
Victoria Stafford Photo: The Canadian Press / DAVE CHIDLEY

La famille de Victoria Stafford, assassinée en 2009 à Woodstock, est en colère d'apprendre que Terri-Lynne McClintic, qui a été reconnue coupable du meurtre de la fillette, a été transférée dans un établissement en Saskatchewan.

Le père de Victoria Stafford, Rodney Stafford, affirme avoir reçu une note du Service correctionnel du Canada qui l’informait que Terry-Lynne McClintic a été transférée au Pavillon de ressourcement Okimaw Ohci pour femmes autochtones, un établissement à sécurité minimale en Saskatchewan.

Je suis en colère à cause de l’ampleur du crime, elle ne devrait pas avoir un passe-droit, commente-t-il.

Elle a été condamnée et devrait être dans une prison à sécurité maximale afin de purger sa peine.

Rodney Stafford

Le père de Victoria Stafford, Rodney Stafford, planifie aller à Ottawa en novembre afin de soulever la question auprès du gouvernement fédéral.

Un hommeRodney Stafford, le père de Victoria Stafford Photo : Radio-Canada

Selon le Service correctionnel du Canada, le Pavillon de ressourcement Okimaw Ohci pour femmes autochtones est un établissement unique axé sur la guérison pour les délinquantes autochtones.

Terry-Lynne McClintic a plaidé coupable en 2010 à une accusation de meurtre au premier degré. Victoria Stafford a disparu à Woodstock, en Ontario, le 8 avril 2009. Elle avait 8 ans. À sa sortie de l'école, elle a candidement accepté de suivre Terri-Lynne McClintic, une inconnue. La petite mourra dans les heures suivantes, sous les coups répétés d'un objet contondant.

Terry-Lynne McClintic sera admissible à une libération conditionnelle en 2031.

Michael Rafferty a été condamné en 2012 à la prison à vie, sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans, pour le meurtre de la jeune Victoria. En 2016, M. Rafferty avait demandé un nouveau procès, mais la Cour d'appel a rejeté sa demande.

Avec des informations de CBC

Crimes et délits

Justice et faits divers