•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Première Guerre racontée en français, vue de la Saskatchewan

100e anniversaire de l'armistice de 1918
100e anniversaire de l'armistice de 1918 Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

À l'occasion des Journées du patrimoine de la Société historique de la Saskatchewan, ayant comme thème le 100e anniversaire de l'armistice de 1918, Radio-Canada diffuse une série de quatre vidéos portant sur cette guerre marquante de l'histoire. Produites d'abord en anglais par les Archives provinciales de la Saskatchewan, ces vidéos viennent tout juste d'être traduites en français en collaboration avec l'animatrice Doris Labrie de l'émission Pour faire un monde ainsi que la Société historique de la Saskatchewan.

Les vidéos revisitent les quatre premières années de la guerre, du point de vue de la Saskatchewan et du Canada. Une cinquième vidéo sera diffusée au mois de novembre au sujet de l'année 1918.


La Saskatchewan et les premiers mois de la Première Guerre

Plusieurs événements de l’été 1914 menèrent au déclenchement des hostilités, comme la cascade d’échecs diplomatiques entre les grandes puissances d’Europe ainsi que différents malentendus. Les premiers enrôlés, eux, se préparaient pour la guerre et démontraient une certaine exubérance, qui pourrait être considérée comme étant naïve. Leur départ du foyer venait également avec son lot de tristesse et d’incertitude.

C’est à cette époque que le premier contingent de soldats canadiens a entrepris son voyage vers les camps du Royaume-Uni, avant de poursuivre sa mission plus tard vers la Belgique.


De la plaine de Salisbury aux champs des Flandres

Les troupes ont finalement été déployées dans la région belge de la Flandre en avril 1915. Pendant ce temps, les femmes se mobilisaient au pays pour venir en aide aux soldats, certaines entreprenaient même une carrière d’infirmière. En Saskatchewan, le mouvement pour le droit de vote des femmes a commencé à prendre de l'expansion, cette année-là.

Il y a aussi les échecs, comme celui de l’armée canadienne devant Festubert et Givenchy-en-Gohelle. Et les moments de recueillement, comme lorsque l’officier-chirurgien canadien John McCrae a créé In Flanders Fields.


Du vote des femmes à la Somme

Les étapes menant à la conscription de l’année suivante se développèrent en 1916, le Canada étant forcé d'augmenter l’enrôlement pour compenser des pertes au front. C'est à ce moment que les premiers soldats autochtones furent appelés à venir en aide au pays.

Mais le pays et la province faisaient aussi face à des défis internes, comme les problèmes associés au transport du grain qui causa de nombreux ennuis aux agriculteurs. Par contre, les femmes vivaient de grands moments; c’est en mars 1916 qu’elles remportèrent leur lutte pour obtenir le droit de vote au provincial.


Vimy, Passchendaele et la conscription

Le Canada vivait alors une période toujours plus difficile, avec la crise de la conscription qui éclata réellement et qui divisait le pays. La Loi sur le service militaire fut proclamée cet été-là. Au même moment, les États-Unis entrèrent en guerre, mais la Russie, elle, se retira. C’est l’année de grandes batailles historiques, comme celle de Passchendaele.

En Saskatchewan, la pénurie de main-d’oeuvre se faisait de plus en plus grande. Les femmes, de leur côté, continuaient leur lutte et souhaitent obtenir le droit de vote à l’échelle nationale.


La fin de la Grande Guerre

Tous ces événements de la dernière année qui mèneront à l'Armistice du 11 novembre 1918.

En plus de Doris Labrie, les collaborateurs francophones pour la narration des vidéos sont : Émilie Dessureault-Paquette, Guy Michaud, Laurier Gareau, Simone Verville, André Magnan, Sebastian Fasiang, Frédérique Cyr Michaud, Patricia Choppinet, Alexandre Chartier, Marie-Pierre Héroux, Carl Sincennes, Jean-Marc Reynolds, Francis Machildon

Cette initiative bilingue a vu le jour grâce à de nombreux partenariats avec des organismes comme les Archives provinciales de la Saskatchewan, la Cité universitaire francophone de l’Université de Regina, Saskatchewan History Online, le département de journalisme de l’Université de Regina, la Société historique de la Saskatchewan, ICI Saskatchewan, Bibliothèque et Archives Canada, les archives du Manitoba, le Musée canadien de la guerre et le Musée impérial de la Guerre. Une subvention du Fonds communautaire de commémoration des guerres mondiales - un programme du ministère du Patrimoine canadien - a contribué à la réalisation de ce projet vidéo.

Les textes sont une collaboration entre la Société historique de la Saskatchewan et les Archives provinciales de la Saskatchewan.

Saskatchewan

Histoire