•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Transfert du centre de documentation du MAPAQ de Gaspé à Québec : Couillard s’y oppose

Bureaux  du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation à Gaspé.

Bureaux du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation à Gaspé

Photo : Radio-Canada / William Bastille-Denis

Radio-Canada

Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) veut transférer son centre de documentation des pêches de Gaspé à Québec. Se disant surpris de cette nouvelle, le premier ministre Philippe Couillard a promis d'empêcher ce déménagement.

Environ 25 000 documents (revues, livres, publications scientifiques, vidéos, etc.) seraient transférés à la bibliothèque Cécile-Rouleau à Sainte-Foy. Une autre partie irait aux Archives nationales du Québec et une autre encore, au Musée de la Gaspésie.

Le Ministère indique qu'il n’y aurait aucune perte d’emploi à Gaspé. Selon le MAPAQ, ce déménagement répond à une nouvelle orientation gouvernementale.

Questionné aujourd'hui à ce sujet par les journalistes, Philippe Couillard a assuré que l’annonce sur des ministères en région, faite le 4 septembre à Gaspé, tenait toujours. Il s'était engagé à transférer les équipes de quatre ministères dans des régions, dont la direction des pêches à Gaspé, soit 25 employés et un sous-ministre adjoint.

S'il y a des gens qui m'écoutent à ce ministère-là, vous allez mettre un holà à ça, vous allez arrêter ça, parce que le mouvement il se fait de Québec vers les régions. Dans un gouvernement de la taille de celui du Québec, on ne sait pas ce qui arrive au jour le jour, s’est-il défendu. Je vous remercie de me le signaler.

Philippe Couillard sort d'un avion

Philippe Couillard est en visite à Gaspé mardi.

Photo : Radio-Canada

Dans tous les changements, il y a de la résistance. J'espère qu'on n'a pas profité de la période électorale pour prendre cette décision que je regrette beaucoup et qui ne devrait pas être prise.

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, a lui aussi promis de transférer la direction des pêches à Gaspé. On parle de pêches en Gaspésie, de forêts ailleurs. Lorsqu'on présentera un plan pour faire cela, ce sera sérieux, a lancé M. Lisée une dizaine de jours après la promesse de son adversaire libéral.

Amené lui aussi à réagir aujourd'hui, il en a profité pour attaquer son adversaire libéral. Vraiment, c'est un symbole de l’hypocrisie libérale face aux régions, a -t-il soulevé.

S’il n’y a pas de perte ni de gain d’emploi, pourquoi ne pas le laisser en région?

Jean-François Lisée, chef du Parti québécois

Pour sa part, le maire de Gaspé, Daniel Côté, ne voit pas de contradiction entre le transfert du centre de documentation vers Québec et la promesse des deux chefs.

Il demeure optimiste : Dans l'optique où deux des principaux partis, dans cette campagne électorale, se sont engagés à décentraliser la direction des pêches de Québec vers Gaspé, honnêtement je commence à y croire.

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec a toutefois mis en garde les politiciens en rappelant qu'on ne peut forcer un employé à accepter une affectation à plus de 50 kilomètres de sa résidence.

D'après un reportage de Bruno Lelièvre

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique provinciale