•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Main-d'œuvre : l'embauche des retraités est la solution à court terme, dit Pierre Dufour

Pierre Dufour, candidat de la CAQ en Abitibi-Est.

Pierre Dufour, candidat de la CAQ en Abitibi-Est.

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le candidat de la CAQ dans Abitibi-Est, Pierre Dufour, a fait le point sur certains de ses engagements lors du passage de son chef à Val-d'Or, lundi.

Un texte de Thomas Deshaies

Il a notamment martelé que l'embauche des retraités constituait, selon lui, la solution à court terme pour faire face à la pénurie de main-d'œuvre. La solution à court terme, je le répète et je le dis, c'est de remettre en service les gens qui veulent bien sortir de leur retraite et donner un coup de main pour diminuer la pénurie de main-d'œuvre qu'on a présentement, a-t-il martelé.

Pierre Dufour estime que les libéraux n'ont pas su répondre adéquatement à cet enjeu. Il affirme qu'ils n'ont d'ailleurs pas su mettre en place des mesures efficaces pour favoriser l'embauche des Autochtones.

On voit beaucoup d'Autochtones en situation d'entreprise, déplore-t-il. Nous, on va s'asseoir avec les conseils de bande, regarder avec eux comment on peut intégrer cette main-d'œuvre à l'intérieur d'un cadre de développement économique.

Acceptation des projets miniers

Le candidat a précisé que l'engagement de son parti de réduire les délais d'acceptation des projets miniers ne signifierait pas une baisse des normes environnementales.

Ce n'est pas de baisser les normes environnementales, a-t-il tranché. Elles doivent être là et être respectées. Ce qui est long, c'est les procédures qui se déroulent dans les ministères. Il faut qu'on se mette à la page, puis qu'on puisse rendre des décisions dans des délais normaux.

Commission Viens

Alors que les audiences de la Commission Viens reprennent à Val-d'Or, le chef de la CAQ, François Legault, a assuré que son gouvernement serait attentif aux recommandations du commissaire, Jacques Viens. On va écouter les recommandations et je sais qu'ils ont besoin de beaucoup d'aide, a-t-il déclaré lorsque questionné par des journalistes sur le sujet.

Commençons par attendre des recommandations, puis une fois qu'il y aura des recommandations, il y aura des analyses à faire. Puis [de déterminer] qu'est-ce qui est dans une nature faisable pour être capable d'améliorer la situation, a quant à lui déclaré M. Dufour.

Notre dossier sur les élections provinciales 2018 au Québec

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !