•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Course contre la montre à Dunrobin après la tornade d'une largeur de 1,3 km par endroits

Un homme au milieu de nombreux débris.
Brian Lowden est assis sur un bateau renversé dans sa cour parmi les débris laissés par une tornade qui a frappé Dunrobin vendredi. Photo: La Presse canadienne / Justin Tang
Radio-Canada

La tornade de force EF3 qui a touché la région de Dunrobin et Gatineau avait une largeur de 1,3 kilomètre par endroits et le couloir de destruction s'étendait sur au moins 30 kilomètres, selon Peter Kimbell d'Environnement et Changement climatique Canada. Ce dernier avoue n'avoir jamais rien vu de tel en carrière.

Le passage de cette tornade force une armée de bénévoles à se joindre aux pompiers d'Ottawa dans une course contre la montre pour sauver ce qu'ils peuvent des dizaines de maisons gravement endommagées.

Le conseiller de la Ville d’Ottawa Eli El-Chantiry a confirmé qu'environ 200 bénévoles « qualifiés » avaient été autorisés à pénétrer dans les zones sinistrées de Dunrobin. Ils barricadent les fenêtres, recouvrent les toits de bâches et enlèvent les débris pour faire de la place aux équipes de monteurs de lignes pour qu'elles puissent opérer, a-t-il dit.

La Ville n'est pas encore certaine de l'étendue des dégâts dans certaines zones, mais M. El-Chantiry a affirmé que les équipes travaillent dur pour faire face à la pluie, qui est attendue plus tard cette semaine.

Nous nous occupons de la logistique, a-t-il dit aux journalistes, lundi après-midi.

Une grande partie des travaux sera consacrée à libérer les fossés des débris afin de prévenir le blocage de l'eau ou le débordement de contaminants, a indiqué le conseiller municipal.

Les équipes travaillent encore à rétablir l'électricité et elles s'attendent à ce que des sections de Dunrobin aient à nouveau de l'électricité d'ici la fin de l'après-midi, lundi.

De nombreux débris autour d'une maison de Dunrobin.53 maisons du secteur de Dunrobin, à l'ouest d'Ottawa, ont été classées comme étant gravement endommagées. Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Maisons à démolir

Jusqu'à présent, 53 maisons du secteur de Dunrobin ont été classées comme étant gravement endommagées. Plus de la moitié d'entre elles devront probablement être démolies.

La majorité des propriétaires de ces maisons ont fait vérifier leurs propriétés par des inspecteurs en bâtiment pour évaluer les dommages.

Bon nombre des centaines de bénévoles qui travaillent dans le secteur de Dunrobin ont de l'expérience dans le domaine de la construction, y compris l'entrepreneur Ron Wilson.

Nous voulons simplement venir en aide à la collectivité.

Ron Wilson, bénévole

Les ouvriers bénévoles de Ron Wilson aident à imperméabiliser les toitures des maisons endommagées de Dunrobin.Nous voulons collaborer et aider la communauté, dit-il.

Les propriétaires sont priés de communiquer d'abord avec leur compagnie d'assurance personnelle, puis de présenter une demande au programme d'aide en cas de catastrophe de la province, a déclaré lundi Anthony Di Monte, directeur général des Services de protection et d'urgence d'Ottawa.

Le chef de la police a également répété un appel pour que les gens restent à l'écart du périmètre de sécurité.Ce n'est pas une zone sécurisée, dit Charles Bordeleau.

Il a ajouté qu'il n’approuve pas le comportement des gens qui viennent prendre des photos devant des citoyens qui ont tout perdu.

Ottawa-Gatineau

Incidents et catastrophes naturelles