•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

CARTE - Trois tornades ont frappé la région d'Ottawa et de Gatineau vendredi

Un arbre tombé devant une maison.
Des centaines de résidences d'Ottawa ont été endommagées ou complètement détruites par les tornades survenues vendredi. Photo: Radio-Canada

Environnement et Changement climatique Canada a confirmé, en fin de journée lundi, que ce sont finalement trois tornades qui ont frappé la grande région d'Ottawa et de Gatineau vendredi. Il a aussi recensé deux rafales descendantes et une microrafale.

Selon le ministère, un premier orage violent a d'abord produit une rafale descendante à Calabogie, vers 16 h 15 vendredi. Une tornade de force EF1 avec des vents évalués jusqu'à 175 km/h s'est ensuite déplacée de Calabogie jusqu'à White Lake.

Mise à jour :

Environnement et Changement climatique Canada a annoncé, mardi après-midi, avoir détecté des traces de trois autres tornades en Outaouais. Ce nouveau bilan porte donc à six le nombre de tornades qui ont frappé la grande région d'Ottawa et de Gatineau, vendredi.

Le même orage a ensuite produit une deuxième tornade d'une force évaluée à EF3 avec des vents atteignant jusqu'à 265 km/h qui s'est déplacée depuis un point à 10 km à l'ouest de Kinburn à Dunrobin et jusque sur Gatineau entre 16 h 40 et 17 h 20, toujours aux dires des experts du ministère.

Puis un autre système orageux a donné lieu à une troisième tornade de force EF2, laquelle s'est déplacée du secteur d'Arlington Woods jusqu'à celui de Greenboro, à Ottawa, vers 18 h. Les vents auraient atteint 220 km/h.

La carte ci-dessous montre l’emplacement approximatif de certains des points d’impact recensés par Environnement Canada à la suite du passage des tornades et des rafales. Il est donc possible que des secteurs touchés par ces phénomènes météorologiques et les forts vents n’y soient pas indiqués.

Environnement Canada a également répertorié une autre rafale descendante à Sharbot Lake, en Ontario, et une microrafale dans les environs de Val-des-Bois, au Québec.

Selon le ministère, une rafale descendante mesure moins de 4 km de largeur. Les microrafales ont tendance à durer moins longtemps que les grandes rafales descendantes, mais elles sont plus intenses et peuvent entraîner des dommages semblables à ceux causés par une puissante tornade.

Correction :

Une précédente version de ce texte indiquait qu'une microrafale a touché Val-des-Monts. Il s'agit plutôt de Val-des-Bois.

Ottawa-Gatineau

Conditions météorologiques