•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des contrôleurs routiers en autocar pour lutter contre le cellulaire au volant

Un homme échange des textos tout en conduisant.
Des règles plus strictes concernant l'usage du cellulaire au volant sont en vigueur au Québec depuis le 30 juin. Photo: iStock

Malgré la réforme du Code de la sécurité routière et le renforcement de la nouvelle loi sur le cellulaire au volant, le message de sensibilisation ne trouve toujours pas un écho favorable auprès de certains automobilistes.

Contrôle routier Québec a donc pris les grands moyens pour mettre la main au collet d'automobilistes qui utilisent un téléphone tout en conduisant.

Des contrôleurs routiers ont distribué lundi matin près d'une vingtaine de constats d'infraction, notamment sur l'autoroute 15, dans les Laurentides, à bord d’un autocar banalisé qui leur permettait de mieux voir les contrevenants.

En étant plus haut, on voit bien l’intérieur des véhicules.

Marie-Josée Michaud, Contrôle routier Québec

L’opération nationale, qui se poursuit jusqu'à jeudi, permet de sévir contre les conducteurs qui dissimulent leur téléphone en le déposant, par exemple, sur leurs genoux.

Depuis le 30 juin, l'infraction du cellulaire au volant est élargie et vise tous les appareils électroniques tenus en main et munis « d’un écran pouvant afficher de l’information et placés de manière à ce que le conducteur d’un véhicule routier puisse voir directement ou indirectement l’image transmise sur l’écran ».

Les GPS, toutefois, sont exclus du règlement.

Avec les informations de Pascal Robidas

Circulation

Justice et faits divers