•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Controverse autour de la vente d'un terrain vert au Cap-de-la-Madeleine

Une vue aérienne d'un développement immobilier envisagé au bout de l'actuel boulevard des Estacades, à Trois-Rivières.
Un aperçu d'un développement immobilier envisagé au bout de l'actuel boulevard des Estacades, à Trois-Rivières. Photo: Sotheby’s International Realty
Radio-Canada

La mise en vente d'un terrain vert de près de 300 000 mètres carrés au bord de la rivière Saint-Maurice, dans le secteur de Cap-de-la-Madeleine, à Trois-Rivières, fait des vagues.

Des citoyens déplorent que ce terrain privé actuellement boisé soit mis en vente pour la construction d’un développement résidentiel et multilogement.

Le terrain est affiché à 2,5  millions de dollars sur le site immobilier de prestige Sotheby’s. Il appartenait déjà à un particulier depuis 2011.

Le courtier immobilier responsable du dossier, Diego Brunelle, a expliqué que des unités de condos ou une résidence pour aînés de cinq ou six étages pourraient être construites au bord de la rivière.

Une vue aérienne du site au bord de la rivière Saint-MauriceLe site est actuellement couvert par un boisé urbain, au bord de la rivière Saint-Maurice. Photo : Sotheby’s International Realty

La partie arrière du terrain, qui s’étend jusqu’à la rue des Prairies, pourrait accueillir des immeubles multilogements ou des résidences unifamiliales ou jumelées.

Diego Brunelle estime que le développement de ce terrain pourrait coûter 100 millions de dollars, mais ça va dépendre du promoteur.

De 30 % à 40 % du site serait conservé comme zone verte. « On est capables de conjuguer nature et construction », croit l’agent immobilier.

La construction d’un ponceau pour enjamber le ruisseau Lachapelle et prolonger le boulevard des Estacades sera nécessaire pour le projet immobilier.

Des citoyens inquiets

Quand j'ai vu l'annonce, j'ai vraiment été troublé, a admis Charles Fontaine, un jeune homme qui fréquente le boisé.

Une plage le long de la rivière Saint-Maurice, accessible par le boisé des EstacadesLe boisé des Estacades longe la rivière Saint-Maurice et donne accès à quelques plages. Photo : Radio-Canada

Il se dit préoccupé par la préservation environnementale du site, qui longe la rivière Saint-Maurice. La rivière a des berges qui sont dans un état critique.

Charles Fontaine a mis en ligne une pétition pour sauvegarder le boisé des Estacades. En quelques heures, la pétition avait amassé près de 700 signatures.

Le conseiller municipal du secteur, Michel Cormier, partage les préoccupations des citoyens, mais rappelle qu'il s'agit d'un terrain privé.

Par le passé, notamment en 2004 et en 2011, d'autres projets de développement ont déjà été annoncés pour le boisé des Estacades. Aucun n'a été mis en chantier jusqu'à ce jour.

Avec les informations de Marie-Pier Bouchard

Mauricie et Centre du Québec

Infrastructures