•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un groupe fait des appels et des textos non sollicités en vue des élections

Un groupe mystère envoie des textos et faits des appels électoraux en vue du scrutin au Nouveau-Brunswick.

Un groupe mystère envoie des textos et faits des appels électoraux en vue du scrutin au Nouveau-Brunswick.

Photo : iStock

Radio-Canada

Des Néo-Brunswickois ont reçu dans les derniers jours des appels et des textos non sollicités de la part d'un groupe qui enfreint les règlements électoraux de la province.

La directrice générale des élections du Nouveau-Brunswick, Kim Poffenroth, invite les gens qui reçoivent des communications de la part du groupe New Brunswick Proud de faire une plainte au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

Les appels faits par le groupe sont automatisés. Bien qu’il ne soit pas publiquement affilié à un parti, New Brunswick Proud envoie des messages contre la taxe carbone et contre certaines mesures proposées par les libéraux, les néo-démocrates et les verts.

Un exemple de texto envoyé par le groupe New Brunswick Proud. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un exemple de texto envoyé par le groupe New Brunswick Proud.

Photo : Marcus Kingston

Élections Nouveau-Brunswick enquête sur la question, car les numéros de téléphone cellulaire sont privés et ne se retrouvent sur aucune liste. L’organisation a essayé de contacter le groupe New Brunswick Proud, mais sans succès.

Lors des dernières élections provinciales en Ontario, un groupe similaire, appelé Ontario Proud, a produit des publicités et des contenus de médias sociaux critiques à l’égard des libéraux et des néo-démocrates.

Aucun des cinq partis politiques de la province n'a revendiqué une association avec le groupe.

Kim Poffenroth a déclaré que le groupe avait violé les règles relatives aux exigences d'identification en vertu de la Loi sur le financement de l’activité politique.

Lorsqu'un tiers dépense plus de 500 $ en publicité électorale, il doit s'inscrire auprès d'Élections Nouveau-Brunswick.

Avec les informations de CBC

Nouveau-Brunswick

Politique