•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Gatinois de 76 ans est retrouvé dans un immeuble de la zone sinistrée

De nombreux débris sur une rue du secteur Mont-Bleu.
Un Gatinois de 76 ans est retrouvé dans un immeuble de la zone sinistrée. Photo: Radio-Canada / Patrick Louiseize

Un résident de Gatineau a été retrouvé dans son appartement du secteur Mont-Bleu plus de 36 heures après le passage de la tornade qui s'est abattue vendredi sur Gatineau et Ottawa.

L'homme âgé de 76 ans était confus. Sa fille critique les services d'urgence, qui lui refusaient l'accès à la zone sinistrée, affirmant qu'il n'y avait plus personne dans les édifices endommagés.

On envoyait des gens, des amis qui se trouvent en Outaouais, parce que nous on est tous à l’extérieur ou à Montréal. Les gens ont essayé d’accéder à son logement et les autorités ont bloqué l’accès, disant que c’était dangereux, explique sa fille Alexia-Jade Brunel.

Elle a du mal à expliquer la situation et souhaite dénoncer les agissements des autorités.

Dimanche, je fais appel à la police de Gatineau, les policiers se rendent pour aller vérifier à son logement, puis lui, il se trouvait là, dans le noir chez lui , dit-elle.

Il avait mal au dos dans son lit, il attendait de l’aide.

Alexia-Jade Brunel

Alexia-Jade Brunel dit qu'heureusement son père se porte quand même bien. La famille a indiqué qu’ils attendent de savoir si le père pourra réintégrer son logement ou s’il devra être relogé temporairement à Montréal.

Il y a quand même des risques, ça aurait pu être pire, c’est ça qui nous dérange, a-t-elle dit, ajoutant qu’elle a l’intention de dénoncer le « manque de rigueur » des services d’urgence de Gatineau.

Il serait rentré chez lui après avoir été évacué, selon les pompiers

Les services d'urgence de la Ville de Gatineau expliquent qu'un protocole existe afin de s'assurer que tous les résidents d'un secteur visé par un ordre d'évacuation quittent les lieux.

Les pompiers se présentent à chacune des résidences aux portes qui sont là. Dans le doute, si on sait qu'il y a quelqu'un à l'intérieur, on va défoncer la porte, a soutenu Stéphane Lachapelle, directeur adjoint aux opérations du Service de sécurité incendie de Gatineau (SSIG).

Sylvain Lachapelle répond aux questions d'une journaliste.Le directeur adjoint aux opérations du Service de sécurité incendie de Gatineau (SSIG), Stéphane Lachapelle. Photo : Radio-Canada / Kim Vallière

M. Lachapelle croit qu'il est possible que l’homme retrouvé dans son logement ait été évacué, mais qu'il soit retourné chez lui après coup.

Nous, on a fait le suivi de façon à s’assurer que tous les gens avaient évacué.

Stéphane Lachapelle, directeur adjoint aux opérations, Service de sécurité incendie de Gatineau

Mme Brunel, de son côté, affirme que son père lui a dit qu'il n'avait pas quitté les lieux vendredi.

La relationniste au Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) Andrée East a par ailleurs confirmé que l'homme avait été évacué dimanche, après l'appel des proches inquiets.

Les policiers sont allés à l'appartement de l'individu et c'est là que les policiers l'ont retrouvé. L’homme allait très bien, il était en bonne santé, a affirmé Mme East.

Elle indique que le logement où l’homme se trouvait lorsqu'il a été retrouvé était en bonne condition de façon générale considérant la situation dans laquelle se trouve l’immeuble.

Elle demande à ce que toute personne inquiète de la condition d'un proche contacte directement le poste de police, afin que les policiers fassent les vérifications nécessaires.

Avec les informations d'Audrey Roy et Kim Vallière

Ottawa-Gatineau

Incidents et catastrophes naturelles