•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Remparts de Québec : retour perdant mais souriant pour Patrick Roy

Patrick Roy, entraîneur-chef des Remparts de Québec
Patrick Roy était de bonne humeur après le premier match de la saison des Remparts, son premier au Centre Vidéotron. Photo: Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Ce n'est pas une défaite contre l'Océanic de Rimouski en lever de rideau de la saison régulière qui allait miner l'humeur de Patrick Roy, qui effectuait un retour officiel derrière le banc des Remparts de Québec, samedi après-midi.

« J’ai adoré. Je me sentais comme dans un aréna de la Ligue nationale [de hockey ], c’est pas compliqué. [...] C’est plaisant de travailler dans des conditions comme celles-là », a dit Patrick Roy en conférence de presse après le match, témoignant de sa première expérience derrière un banc au Centre Vidéotron.

Malgré la défaite de 6-2 des siens, l’entraîneur-chef des Remparts ne boudait pas son plaisir d’être de retour au poste qu’il avait quitté en 2013 pour se joindre à l’organisation de l’Avalanche du Colorado.

Signe de sa popularité, pas moins de 13 250 personnes ont assisté au duel.

« Comme je l’ai dit à plusieurs occasions, je le fais par passion. Je me considère chanceux de pouvoir redonner aux gens. C’est tout. Je trouve que c’est une belle opportunité de vivre ma passion dans le hockey et de continuer d’aider des jeunes à réussir, que ce soit dans le hockey ou autre chose », a ajouté Roy.

De l’aveu même du # 33, le niveau de concentration n’était pas le plus élevé samedi, d’autant plus que des cérémonies protocolaires étaient prévues avant que la rondelle ne soit lancée sur la glace.

« Aujourd'hui, concentré était un grand mot. Il y avait beaucoup de choses à faire avant la joute », a-t-il dit avec le sourire.

Dure troisième

Sur le match comme tel, Patrick Roy était satisfait de la tenue de son équipe, surtout en début de rencontre. À égalité 2-2 pour amorcer la troisième période, les Remparts ont cependant vu l’Océanic marquer quatre buts sans réplique, dont deux d'Olivier Garneau, qui a terminé le match avec quatre points.

L'Océanic peut également compter sur un certain Alexis Lafrenière, l'un des meilleurs espoirs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Il a récolté un but et une passe, samedi.

Du côté de Québec, les buts ont été marqués par Sam Dunn et Xavier Cormier.

Les Remparts reçoivent la visite du Phoenix de Sherbrooke, dimanche à 15 h, au Centre Vidéotron.

Hockey junior

Sports