•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'accusatrice du candidat de Trump à la Cour suprême accepte finalement de témoigner

Une rue passante près du Capitole de Washington.
Christine Blasey Ford témoignera devant un comité du Sénat la semaine prochaine. Photo: La Presse canadienne / Pablo Martinez Monsivais

Christine Blasey Ford, qui affirme avoir été victime d'une agression sexuelle de la part de Brett Kavanaugh, le candidat de Donald Trump à la Cour suprême, a accepté de témoigner devant le Sénat la semaine prochaine, ont annoncé ses avocates samedi.

« La Dre Ford accepte la demande de la commission de relater son expérience directe du comportement sexuel inapproprié de Brett Kavanaugh la semaine prochaine », indique un message de ses avocates à la commission judiciaire du Sénat.

La commission sénatoriale avait retardé le vote sur la confirmation de M. Kavanaugh au poste de juge à la Cour suprême après avoir entendu les allégations formulées par la professeure Ford.

Mme Ford, âgée de 51 ans, accuse l'homme de 53 ans de l'avoir agressé sexuellement lors d'une soirée étudiante au début des années 1980 dans la banlieue de Washington. M. Kavanaugh a nié les faits allégués et sera également entendu par les membres de la commission sénatoriale.

Les avocates de Mme Ford étaient jusqu'à tout récemment en négociation avec la commission sur les modalités de son témoignage, car Mme Ford craignait pour sa sécurité.

Le président de la commission judiciaire, le républicain Chuck Grassley, était plus ferme quant aux conditions réclamées par les avocates et de vives tractations ont eu lieu concernant la date du témoignage et la possibilité de Mme Ford d'appeler un témoin supplémentaire qui était présent lors de l'agression.

Donald Trump, président des États-Unis
Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Politique américaine

International