•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Zone industrialo-portuaire de Sept-Îles : consultation publique au centre commercial

Un kiosque d'information
Un kiosque a été installé à Place de Ville à Sept-Îles. Photo: Radio-Canada / Daniel Fontaine

Un kiosque a été installé dans un centre commercial de Sept-Îles samedi pour récolter les suggestions et les inquiétudes des citoyens quant au développement d'une zone industrialo-portuaire à Sept-Îles.

Un texte de Laurence Royer

Les consultants reprendront l’exercice à huit autres reprises un peu partout dans la ville d’ici le 31 octobre pour permettre à un maximum de citoyens de s’informer et de s’exprimer sur le projet, affirme la responsable des consultations, Arlène Beaudin.

C’est un thème qui est assez complexe, dit-elle. Alors on a tout de suite pensé de se rendre dans les lieux publics, d’aller plus à la rencontre du citoyen pour rendre ça plus simple et de leur permettre de nous faire part de leurs commentaires.

Ces rencontres publiques s’inscrivent dans un processus de consultation populaire de près de deux mois qui permettra aux citoyens de Sept-Îles de faire part de leur avis sur le développement de projets industriels dans des zones portuaires choisies par le gouvernement québécois.

Une carte de Sept-Îles. Les secteurs de Pointe-Noire, du port de Sept-Îles et du parc industriel Jonction Arnaud sont encerclés. Les trois zones choisies pour le projet de développement industrialo-portuaire de Sept-Îles Photo : Zone industrialo-portuaire de Sept-Îles

Arlène Beaudin considère que cette méthode de consultation est, pour le moment, plus ou moins une réussite. Elle affirme que les gens semblent peu connaître le projet. Elle précise toutefois qu’une fois que les citoyens en ont pris connaissance, ils se sentent généralement concernés et souhaitent donner leur opinion.

Les gens nous croisent, mais ils ne veulent pas trop qu’on leur parle, dit-elle. Ceux qui ont été curieux se sont sentis interpellés parce qu’ils [vivent] à proximité d’une des zones.

Selon Arlène Beaudin, 19 personnes ont donné leur opinion depuis le 6 septembre. Certains citoyens ont affirmé être inquiets que le bruit causé par développement de la zone industrialo-portuaire dérange des résidents.

Arlène Beaudin affirme que des citoyens ont aussi soumis des idées de projet, comme le développement de l’industrie touristique sous-marine.

Un document en papier Les citoyens peuvent remplir un sondage en ligne ou papier. Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Au terme de ces consultations, un plan de développement industriel de la zone portuaire sera rédigé prenant en considération les opinions des citoyens qui se seront exprimés. Le plan sera ensuite proposé à Québec qui doit investir dans le projet.

Sept-Îles, Port-Cartier et Baie-Comeau figurent parmi 16 villes qui ont été désignées en tant que zones industrialo-portuaires par le gouvernement du Québec.

Côte-Nord

Économie