•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le sénateur républicain Ted Cruz en difficulté au Texas

Deux hommes posent l'un à côté de l'autre.
Ted Cruz et Beto O'Rourke après un débat qui s'est déroulé à Dallas, le 21 septembre 2018 Photo: Reuters / POOL New
Reuters

Le sénateur du Texas Ted Cruz, ténor du Parti républicain, est en difficulté à l'approche des élections du 6 novembre. Il s'est efforcé, vendredi soir, de dépeindre son rival démocrate Beto O'Rourke comme un gauchiste détaché des réalités et inapte à représenter son État.

Les deux hommes se retrouvaient pour la première fois opposés dans un débat télévisé, organisé à l'Université méthodiste du Sud, de Dallas. Deux autres débats suivront d'ici au scrutin.

Aucun démocrate n'a été élu sénateur du Texas depuis 30 ans; les sondages donnent encore Cruz en tête dans les intentions de vote, mais l'écart s'est resserré et la dynamique de campagne semble favorable à M. O'Rourke.

L'élection sénatoriale au Texas semblait acquise à M. Cruz. Mais l'élu républicain a reconnu vendredi soir à la télévision que l'issue du scrutin était incertaine.

Élu local d'El Paso, le démocrate fait l'objet d'une forte attention de la part des médias, et son équipe de campagne a recueilli des millions de dollars de plus que M. Cruz.

Il y a une décision fondamentale dans cette élection, c'est un choix contre des socialistes comme Bernie Sanders, Alexandria Ocasio-Cortez, et dans les faits, le représentant Beto O'Rourke a milité pour ces mêmes politiques.

Ted Cruz, candidat conservateur

« Le représentant O'Rourke est passionné, énergique, il croit en ce pour quoi il se bat, comme Bernie Sanders croit en ce pour quoi il se bat, croit dans le socialisme [...] Je vous crois absolument aussi sincère que Bernie », a également déclaré M. Cruz, en insistant sur les liens supposés entre son rival et le sénateur du Vermont, battu par Hillary Clinton lors de la primaire démocrate de 2016, après avoir mené une campagne très à gauche.

L'issue de cette sénatoriale texane pourrait être décisive. Le 6 novembre, les électeurs américains renouvelleront la totalité des 435 sièges de la Chambre des représentants et 35 des 100 sièges du Sénat.

À la Chambre, la majorité semble accessible au Parti démocrate, qui doit ressortir des élections de mi-mandat, avec 25 sièges de plus que ses 193 élus dans l'assemblée sortante.

Au Sénat, l'objectif semble bien plus compliqué.

Arithmétiquement parlant, les démocrates ne doivent conquérir que deux sièges supplémentaires pour faire basculer la majorité, mais 26 des 35 sièges qui seront en jeu le 6 novembre sont déjà détenus par des sénateurs démocrates, dont 10 dans des États où Donald Trump a devancé Hillary Clinton lors de la présidentielle de novembre 2016 et où leur réélection est donc incertaine.

Donald Trump devrait venir le soutenir le mois prochain lors d'une rencontre électorale.

Politique américaine

International