•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La désignation de Sarnia en vertu de la Loi sur les services en français progresse

Deux enfants brandissent le drapeau franco-ontarien à la Saint-Jean-Baptiste dans le Grand Sudbury.
Archives Photo: Radio-Canada

La communauté francophone de Sarnia enverra une demande officielle au gouvernement afin que leur région soit désignée en vertu de la Loi sur les services en français.

Nous sommes dans les étapes finales pour faire la demande officielle, a indiqué la présidente du Centre communautaire francophone de Sarnia, Tanya Tamilio, en entrevue à l'émission Matins sans frontières vendredi.

La demande pourrait être envoyée dans les prochains jours, a-t-elle souligné.

Le projet avait été amorcé au printemps dernier (Nouvelle fenêtre), alors que les organismes francophones de la municipalité avaient rencontré les députés de tous les niveaux de gouvernement de la région.

Les gens des organismes ont notamment été motivés par la désignation de la région de Markham.

Le maire de Sarnia en appui

Le maire de Sarnia, Mike Bradley, n'a pas perdu une minute afin d'appuyer le projet.

Le maire est tellement proactif, que quand on lui a demandé sa lettre d'appui, il l'a envoyé directement à Caroline Mulroney, raconte Mme Tamilo.

En plus d'être la procureure générale de l'Ontario, Mme Mulroney est ministre déléguée aux Affaires francophones de l'Ontario.

Je pense que le gouvernement de l'Ontario devrait offrir des services en français dans toutes les communautées de la province avec un bon nombre de francophones, sans trop débattre à propos des statistiques, soutient, pour sa part, le maire Bradley.

Je crois que ça doit arriver, nous sommes un pays bilingue, nous avons deux langues officielles et nous devrions procurer des services dans les deux langues.

Mike Bradley, maire de Sarnia

Si la région est désignée en vertu de la Loi sur les services en français, la province aura trois ans pour mettre les services en place.

Selon Statistiques Canada, la région de Sarnia-Lambton compte environ 5000 francophones.

Francophonie

Société