•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente de principe à TVA

Logo bleu de TVA sur le toit d'un immeuble
Mercredi soir, les syndiqués de TVA avaient voté à 51,4 % contre l'offre «finale et globale» que la direction avait déposée la veille. Photo: Radio-Canada / Martin Thibault
La Presse canadienne

Une entente de principe vient d'intervenir entre le Syndicat des employés de TVA et la direction du télédiffuseur quant au renouvellement de la convention collective.

L'information a été confirmée à La Presse canadienne par le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), affilié à la FTQ, auquel est rattaché le syndicat des 830 employés de TVA.

Mercredi soir, les syndiqués avaient voté à 51,4 % contre l'offre « finale et globale » que la direction avait déposée la veille.

Les discussions avaient repris in extremis entre les parties, puisqu'une menace de grève ou de lock-out planait pour les prochains jours.

Le SCFP a fait savoir qu'une assemblée des membres aura lieu le 6 octobre pour se prononcer sur le contenu de l'entente de principe.

Il n'en a pas révélé le contenu, préférant en garder la primeur pour ses membres, comme c'est habituellement le cas en pareille circonstance.

Mandat de grève illimitée

Au début du mois, les employés syndiqués s'étaient dotés d'un mandat de grève illimitée pouvant être déclenchée dès le 22 septembre. La partie syndicale souhaitait ainsi profiter de la fin prochaine de la campagne électorale pour faire pression sur le patronat.

« Pas d’entente, pas de soirée électorale! », pouvait-on ainsi lire sur des camions installés près des bureaux du diffuseur.

« Effectivement, il n’y aura pas de soirée électorale à TVA si on part, parce que tous les journalistes sont représentés par nous également, ainsi que les employés de bureau, les techniciens, les réalisateurs. Donc, l’ensemble de la bâtisse serait vide », avait déclaré Réal Leboeuf, conseiller syndical au SCFP, dans une entrevue accordée à La Presse canadienne.

La direction de TVA avait assuré du contraire et s’est dit déterminée à diffuser la soirée électorale, quoi qu’il advienne.

Médias

Économie