•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De maire à conseiller municipal

Lois Jackson en conférence de presse.
Lois Jackson a annoncé qu'elle quitterait son poste de mairesse pour se consacrer à la santé des membres de sa famille. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Cinq maires sortants en Colombie-Britannique briguent un mandat de conseiller municipal lors des élections du 20 octobre prochain.

Lois Jackson, mairesse de Delta, dans le Grand Vancouver, depuis 1999, a annoncé le 10 septembre qu’elle ne serait pas candidate au poste de maire. Elle souligne que c’est un poste très demandant.

« On est constamment sollicité, on prend part à des conférences, on fait des discours. Vous savez, j’ai participé à une centaine d’événements au cours de la dernière année », raconte-t-elle.

Toutefois, après avoir annoncé qu’elle se retirait de la vie politique, Lois Jackson s'est rapidement rendu compte que la politique allait lui manquer.

« J’aime être active, j’aime aider les gens. S’ils croient que j’en suis encore capable, j’aimerais continuer à contribuer à la ville », explique la mairesse sortante.

Mme Jackson s'est donc lancée dans la course pour redevenir conseillère municipale, un poste qu'elle a occupé de 1972 à 1999.

Doug Findlater à droite, en compagnie du premier ministre John Horgan.Doug Findlater, de West Kelowna (droite), n'est pas prêt à complètement quitter la politique. Photo : Doug Findlater/Twitter

Moins visible, mais toujours engagé

Dans l'Okanagan, le maire sortant de West Kelowna, Doug Findlater, a eu la même idée. Après 10 ans à la mairie, il en a eu assez.

« Je ne veux plus être maire à temps plein. J’ai beaucoup apprécié le poste et je crois avoir accompli beaucoup de chose durant mon mandat », précise M. Findlater.

Il espère maintenant occuper un poste un peu moins exigeant, celui de simple conseiller.

Gerry Taft, le maire sortant d’Invermere, dans l'est de la Colombie-Britannique, également candidat à un poste de conseiller municipal, ajoute que c’est une façon de rester engagé dans la communauté.

« Plutôt que de quitter la politique d’un coup, on peut continuer, à petites doses, à aider sa municipalité », pense-t-il.

On peut offrir son aide aux nouveaux élus et transmettre son expérience à la prochaine génération.

Gerry Taft, maire sortant d'Invermere

M. Taft admet toutefois que ce sera difficile de toujours faire partie du conseil municipal, mais de ne pas être à sa tête.

Deux autres maires sortants sont également dans la course pour obtenir un poste de conseiller municipal, soit Akbal Mund, de Vernon, et Merlin Nichols, de Chetwynd.

Colombie-Britannique et Yukon

Politique municipale