•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Denrées recherchées chez Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean

Les denrées de la banque alimentaire Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean
Les denrées de la banque alimentaire Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean. Photo: Radio-Canada / Mélissa Savoie-Soulières

Les denrées dans les banques alimentaires de Moissons Saguenay-Lac-Saint-Jean sont dangereusement en baisse. L'organisme lance un appel à tous pour résoudre cette pénurie.

Cette année, 46 000 demandes de repas ont été faites auprès de l’organisme, alors que la normale se situe autour de 40 000.

Cette situation exceptionnelle force Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean à lancer un appel à la générosité des producteurs agricoles, des épiciers et de la population.

Il y a toujours un creux en septembre, mais cette année c’est pire.

Carole Simard, directrice générale de Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean

La demande des banques alimentaires est en hausse partout au Québec.

75 $ par semaine pour se nourrir

Les organismes d’aide alimentaire de la région unissent leur voix pour critiquer la sortie du chef libéral, Philippe Couillard, qui affirme qu’il est possible de nourrir une famille avec 75 $ par semaine.

Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean et l’organisme de service alimentaire La Recette trouvent que le coût du panier d'épicerie est de plus en plus élevé et que ce problème pèse lourd sur les épaules de gens dans le besoin.

« C’est une charge mentale très grande l’alimentation et la planification. Je trouve ça dommage qu’un politicien fasse une sortie là-dessus. Je ne comprends pas », critique Nathalie Lavoie, coordonnatrice à La Recette.

Saguenay–Lac-St-Jean

Pauvreté