•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rénovation de la Citadelle : un affront historique, selon un géologue retraité

Le Bastion du roi de la Citadelle de Québec
Le Bastion du roi de la Citadelle de Québec en rénovation Photo: Radio-Canada / Maxime Corneau
Radio-Canada

« La Citadelle, le Bastion du roi, ça a été construit pour combattre l'éventuelle attaque de la part des Américains. Il ne faut pas américaniser le Bastion du roi. »

Un texte de Charles D'Amboise

Ces mots sont ceux du géologue retraité Robert Ledoux, auteur de deux ouvrages sur les pierres du Vieux-Québec. Selon lui, la Citadelle doit être rénovée avec de la pierre d’origine pour des raisons historiques évidentes.

L’expert ajoute sa voix à celle du député fédéral Steven Blaney, qui presse le gouvernement fédéral de faire reculer la Défense nationale dans le dossier des pierres américaines utilisées pour rénover le Bastion du roi.

M. Ledoux va même plus loin en affirmant que l’utilisation de pierres américaines dans la rénovation de la Citadelle pourrait provoquer des effondrements.

Steven Blaney et Robert LedouxLe député fédéral Steven Blaney et le géologue retraité Robert Ledoux Photo : Radio-Canada

« La règle de l’art dans la restauration de la pierre, c’est toujours d’utiliser une pierre de la même origine, qui a les mêmes propriétés physiques », souligne le géologue retraité.

Le danger d’utiliser une pierre qui a des propriétés physiques différentes, c’est que si vous les mettez en contact, lorsqu’il pleut, la porosité des pierres n’est pas la même.

Robert Ledoux, géologue retraité et auteur de deux ouvrages sur les pierres du Vieux-Québec

« Ici avec les gels et dégels, ça fait désagréger la pierre. La pierre peut s’égrainer, se fracturer. À ce moment-là, le mur s’effondre », affirme M. Ledoux.

Un revirement rentable

En point de presse vendredi, le député conservateur Steven Blaney a affirmé qu’un changement de cap de la Défense nationale serait, au final, rentable pour les contribuables.

« Il est mieux de remplacer tout de suite remplacer la pierre de mauvaise qualité qui va obliger des coûts importants dans le futur. […] Le plus tôt on fait le changement, le mieux c’est pour les contribuables et pour le patrimoine », a-t-il déclaré.

Le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis s’interroge sur ce qui pousse les Libéraux à maintenir la ligne dure.

« Je pose la question : " Pourquoi on a un grès de Sillery qui est disponible à Lévis, qui est la pierre d’origine, qui est spécifiée au devis et qu’on se ramasse avec de la camelote américaine?" », demande-t-il.

C’est inadmissible et je me pose la question : "à qui profite ce passe-passe-là".

Steven Blaney, député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis

Les travaux de démolition de la fortification du Bastion du roi sont déjà en cours. La pose de la pierre Bluestone est prévue pour les prochaines semaines.

D'après les informations de Maxime Corneau

Histoire

Politique