•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boussole électorale : votre circonscription est-elle de gauche ou de droite?

Les informations présentées reposent sur les réponses de 10 723 répondants ayant participé à la Boussole électorale entre le 24 août et le 18 septembre 2018.

Les informations présentées reposent sur les réponses de 10 723 répondants ayant participé à la Boussole électorale entre le 24 août et le 18 septembre 2018.

Photo : Radio-Canada / Studio numérique

Radio-Canada

Les données de la Boussole électorale (Nouvelle fenêtre) permettent de classer les 49 circonscriptions du Nouveau-Brunswick des plus à droite aux plus à gauche sur l'échiquier politique. Voici une analyse des résultats.

Un texte de Gabriel Garon

Selon les réponses de plus de 10 000 répondants aux 30 questions de la Boussole électorale, les circonscriptions les plus à droite sont celles de Sussex-Fundy-St. Martins et sa voisine, Albert. Ces circonscriptions étaient représentées respectivement par Bruce Northrup et Brian Keirstead, du Parti progressiste-conservateur.

À l'opposé, les circonscriptions qui penchent le plus à gauche sont celles de Caraquet, représentée par le libéral Hédard Albert, et d’Edmundston-Madawaska-Centre. Jusqu'à la dissolution de l'Assemblée législative, cette dernière était représentée par Madeleine Dubé, du Parti progressiste-conservateur. Madame Dubé a annoncé cet hiver sa retraite de la vie politique.

L'échiquier politique avec le positionnement des 49 circonscriptions.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le point de couleur indique quel parti détient présentement la circonscription.

Photo : Radio-Canada / Vox Pop Labs

Une circonscription progressiste-conservatrice dans le champ gauche?

Seule circonscription francophone représentée par le parti progressiste-conservateur, Edmundston-Madawaska-Centre se retrouve sans surprise à gauche sur l’axe social et économique de l’échiquier politique, du moins selon le politologue Roger Ouellette.

Les conservateurs auraient perdu cette circonscription, n’eut été Madeleine Dubé.

Roger Ouelette, politologue

Selon le politologue, c’est la personnalité de la députée qui plaît aux électeurs et non les idéologies de son parti. Il est d’avis que la circonscription prendra probablement un virage au rouge, maintenant que Madame Dubé n’est plus dans la course.

Les circonscriptions les plus à gauche :

  • Caraquet;
  • Edmundston-Madawaska-Centre;
  • Madawaska-Les-Lacs-Edmundston;
  • Tracadie-Sheila;
  • Shippagan-Lameque-Miscou;
  • Restigouche-Chaleur;
  • Dieppe;
  • Restigouche-Ouest;
  • Moncton Centre;
  • Shediac-Beaubassin-Cap-Pelé.

Toutes les circonscriptions francophones, sans exception, se retrouvent dans le haut de l'échiquier politique, donc socialement plus à gauche. Elles sont également toutes plus à gauche en ce qui a trait à l'économie.

Les circonscriptions bilingues de Campbellton-Dalhousie et de Moncton-Centre, où la proportion de francophones et d'anglophones est semblable, se retrouvent aussi dans le haut de l'échiquier et vers la gauche. L'autre circonscription bilingue de la province, Moncton-Est, se retrouve en bas, socialement et économiquement à droite.

Il y a vraiment une division linguistique et je dirais culturelle, même idéologique.

Roger Ouellete, politologue

Les circonscriptions francophones sont presque toutes représentées par un député libéral, alors que la majorité des circonscriptions anglophones ont fait élire un député progressiste-conservateur. J’ai l’impression que le côté anglophone est beaucoup plus marqué par la religion. À l’époque, le Parti libéral était vu plus au centre, sa base étant les catholiques acadiens et les Irlandais. À l’inverse, le Parti progressiste-conservateur, sa base était les anglo-protestants, suggère M. Ouellette.

Les circonscriptions les plus à droite :

  • Sussex-Fundy-St. Martins;
  • Albert;
  • Saint-Jean-Est;
  • Carleton-York;
  • Carleton;
  • New Maryland-Sunbury;
  • Hampton;
  • Gagetown-Petitcodiac;
  • Riverview;
  • South-Sud-Ouest-Baie-Du-Vin.

Parmi les circonscriptions les plus à droite, une question subsiste : quelle est la place du Parti vert sur l’échiquier politique? Le parti de gauche semble représenter une circonscription qui s’identifie à droite, selon les répondants de la Boussole électorale.

Fredericton-Sud, ça englobe le campus de l’Université du Nouveau-Brunswick et de l’Université St Thomas. C’est ça qui a fait gagner David Coon il y a quatre ans : c’est le vote étudiant. C’est la même chose à Tantramar avec Mount Allison, croit le politologue Roger Ouellette.

Méthodologie

Le classement affiché est relatif entre les circonscriptions et ne représente pas la gauche ou la droite en termes absolus. Les analystes de la Boussole électorale ont aussi indiqué quel parti détient présentement la circonscription.

Les informations présentées reposent sur les réponses de 10 723 répondants ayant participé à la Boussole électorale (Nouvelle fenêtre) entre le 24 août et le 18 septembre 2018. Les données recueillies sont pondérées de manière à les rapprocher de celles d’un échantillon représentatif de la population néo-brunswickoise selon les données du recensement et d’autres estimations démographiques.

La Boussole électorale n'est pas un sondage

Dans un sondage classique, les sondeurs choisissent les participants, pour avoir un échantillonnage plus représentatif du portrait sociodémographique de la région visée par le sondage. Dans le cas de la Boussole, la participation est entièrement volontaire. Il se peut donc que l'échantillonnage soit moins représentatif.

Ne vous inquiétez pas : vos réponses restent confidentielles. Il n'y a aucun moyen de vous identifier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Politique provinciale