•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les candidats d'Abitibi-Ouest appelés à se prononcer sur les violences sexuelles

Les quatre candidats dans Abitibi-Ouest sourient à la caméra.
Sylvain Vachon (PQ), Rose Marquis (QS), Martin Veilleux (PLQ) et Suzanne Blais (CAQ) Photo: Radio-Canada / Piel Côté
Radio-Canada

La 37e Journée d'Action contre la violence sexuelle se déroule ce vendredi et le CALACS-Abitibi en profite pour interpeller les candidats à l'élection du 1er octobre, particulièrement dans la circonscription d'Abitibi-Ouest.

Il s'agit d'une occasion pour rompre avec l'invisibilité des enjeux féminins lors de cette campagne électorale.

Cinq candidats prendront part, vendredi soir, à une activité organisée à l'Hôtel des Eskers d'Amos.

La coordonnatrice des services la jeunesse du CALACS-Abitibi, Jolann Rochefort, était à l'émission Des matins en or pour en discuter.

On parle des enjeux qui sont reliés à la violence sexuelle et on considère qu’ils devraient être entendus, dit-elle.

On sait qu’à l’automne il y a eu un gros mouvement, très présent dans les médias. Depuis le début de la campagne, les candidats sont muets par rapport à ça. Je n’ai entendu aucun parti politique se positionner par rapport au mouvement.

Jolann Rochefort

La candidate Rose Marquis de Québec solidaire (QS), Suzanne Blais de la Coalition avenir Québec (CAQ), Martin Veilleux du Parti libéral du Québec (PLQ), Sylvain Vachon du Parti québécois (PQ) et Yan-Dominic Coutu du Parti vert (PV) seront sur place.

Notre dossier sur les élections provinciales 2018 au Québec

Abitibi–Témiscamingue

Politique provinciale