•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ticketmaster se défend après une enquête de CBC et du Toronto Star sur la revente de billets

Des billets et des cartes-cadeaux de Ticketmaster

Des billets et des cartes-cadeaux de Ticketmaster

Photo : Associated Press / Paul Sakuma

Radio-Canada

Dans une déclaration écrite, Ticketmaster nie avoir « un programme en place pour permettre aux revendeurs d'acheter de grandes quantités de billets aux dépens des consommateurs » et affirme avoir lancé un examen interne.

Une enquête commune de CBC et du Toronto Star publiée mercredi a révélé que l'entreprise engrangeait des millions de dollars grâce aux revendeurs de billets.

Jeudi, Ticketmaster se défend et rappelle que son code de conduite interdit aux revendeurs d'acheter des billets au-delà de la limite permise pour un événement.

Nos politiques interdisent aussi la création de comptes factices dans le but de passer outre les limites de billets afin d'acquérir des billets pour la revente, ajoute l'entreprise.

Ticketmaster condamne aussi les propos qu'un de ses employés a tenus devant les journalistes munis de caméras cachées et qui se faisaient passer pour des revendeurs de billets à un congrès de l’industrie à Las Vegas, en juillet dernier.

Nous ne tolérons pas les déclarations faites par l'employé alors que le comportement décrit viole clairement nos conditions générales d'utilisation.

Ticketmaster, déclaration écrite

La compagnie précise qu'un examen interne des comptes de revendeurs et des pratiques des employés a été lancé et assure qu'elle compte renforcer les mesures en place pour contrôler ces activités inappropriées.

Consommation

Société