•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'UPA Centre-du-Québec souhaite un crédit d'impôt

L'UPA Centre-du-Québec souhaite un crédit d'impôt
Radio-Canada

L'agriculture est trop absente de la campagne électorale, estime l'UPA Centre-du-Québec, qui exhorte le prochain gouvernement à implanter un crédit d'impôt pour soutenir la hausse des salaires sur les fermes.

Il faut comprendre que le gouvernement libéral au cours de la dernière année a mis de l'avant une politique bioalimentaire, mentionne Daniel Habel, président de l'Union des producteurs agricoles du Centre-du-Québec.

L'UPA Centre-du-Québec demande également au prochain gouvernement de mieux soutenir la relève et d'éviter la reprise d'importantes superficies par des groupes de spéculateurs.

En outre, l'organisation, qui représente 3000 entreprises agricoles sur ce territoire, rappelle que plusieurs enjeux lui tiennent à coeur. Parmi eux, il y a la refonte de la taxation foncière, le rétablissement du budget de la Financière agricole à 630 millions de dollars et la fin du moratoire interdisant d'augmenter les superficies en culture.

Nous, comme producteurs agricoles, on a répondu présents à l'appel qu'il nous a lancé, mais pour qu'on puisse réaliser les mandats et atteindre les objectifs, il faut nous fournir les outils maintenant qui vont nous permettre d'atteindre l'objectif ciblé collectivement, ajoute M. Habel.

Estrie

Agro-industrie