•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Secteur public : Legault veut transférer 5000 emplois en régions

Le chef de la CAQ François Legault

La CAQ veut donner plus d'autonomie aux régions.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Bolduc

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À l'instar de ses adversaires libéral et péquiste, le chef de la Coalition avenir Québec promet de décentraliser des postes du secteur public vers les régions.

Devant la Fédération québécoise des municipalités (FQM), François Legault s’est engagé à transférer 5000 de ces postes, qui sont actuellement principalement à Québec, vers les régions de la province d’ici 10 ans.

La CAQ entend y parvenir sans forcer de déménagement, mais en transférant les postes une fois que leurs titulaires auront pris leur retraite.

Reprochant à ses adversaires de vouloir cibler des ministères pour les déménager en régions, M. Legault propose plutôt que « tous les ministères déposent un plan pour transférer des emplois en régions ».

« On a un gouvernement libéral qui depuis 15 ans a centralisé, maintenant il faut décentraliser », a indiqué le chef caquiste en parlant notamment des réseaux de la santé et de l'éducation.

Plus tôt dans la campagne, M. Legault avait dit qu'il fallait plus d'emplois publics en régions, mais sans préciser combien de postes pourraient être touchés par une décentralisation. Il a également annoncé son intention de couper 5000 postes de fonctionnaires, s'il est élu.

Le chef du Parti québécois Jean-François Lisée s'était lui aussi engagé à donner plus d'autonomie aux régions. Devant l'Union des municipalités du Québec, il avait déclaré que les bureaux ministériels des secteurs des mines, des forêts, de l’agriculture, des pêcheries et de la faune, tous basés a Québec, pourraient déménager en régions. Une opération qui, disait-il, impliquerait des « milliers de fonctionnaires ». En point de presse, jeudi, il a tout de même avancé le chiffre de 1800 fonctionnaires.

De son côté, le chef du Parti libéral du Québec Philippe Couillard a promis de transférer dans les régions des employés et les hauts dirigeants de secteurs trois ministères, soit ceux de l’Énergie et des Ressources naturelles, du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs et du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. M. Couillard n'a pas avancé de chiffres sur le nombre de fonctionnaires qui seraient visés.

La facture pour la SQ

Lors de son allocution, François Legault a indiqué qu’un éventuel gouvernement de la CAQ assumerait 50 % du coût du service de la Sûreté du Québec, une demande de longue date de la FQM. Actuellement, les municipalités paient 53 % de la facture pour être desservies par la SQ. Un peu après M. Legault, M. Couillard a lui aussi fait une telle promesse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !