•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voici comment fonctionne le service de rencontres de Facebook

Trois captures d'écran montrant un profil de l'application de rencontres Facebook Dating.
Il faudra laisser un commentaire sur le profil de quelqu'un pour pouvoir entamer une conversation sur Facebook Dating. Photo: Facebook

Le service de rencontres de Facebook vient d'entrer en phase de test public. Ce nouveau concurrent de Tinder entend encourager les relations de longue durée.

Le service, appelé Facebook Dating, n’est pour l’instant offert qu’en Colombie, mais devrait l’être dans d’autres pays si les tests sont concluants. Dating est intégré directement dans l’application Facebook.

Seuls les utilisateurs de 18 ans et plus peuvent s’y inscrire et y chercher l’amour.

Aucune information n’est importée du compte Facebook associé au compte Dating, outre le nom et l’âge. Les utilisateurs doivent donc entrer les renseignements qu’ils souhaitent dévoiler, comme leur lieu de résidence, leur genre, leur taille, leur métier, etc. Il est par la suite possible de filtrer les suggestions de rencontres selon ces renseignements.

Comme dans la plupart des services de rencontres, les photos occupent une place centrale dans Dating. Les utilisateurs peuvent mettre jusqu’à neuf photos sur leur profil.

Ceux qui choisissent d’en publier moins que neuf peuvent remplir les cases vides par des réponses à des questions sur leur personnalité. Dans une capture d’écran de l’application publiée par Facebook, on peut voir que l’une de ces questions est « Comment décririez-vous une journée parfaite? » Il est possible de choisir parmi une vingtaine de questions écrites par Facebook.

Moins instantané que Tinder

Une fois le profil créé, Facebook utilise un algorithme créé spécialement pour Dating pour proposer des rencontres. Selon Wired, qui a pu essayer le service, l’algorithme se base sur les informations que les profils ont en commun et sur les amis en commun. Il ne suggère toutefois pas de personnes qui sont déjà dans la liste d’amis des utilisateurs ni des personnes que ces derniers ont bloquées.

Contrairement à Tinder, où les deux personnes doivent avoir exprimé leur intérêt envers l’autre pour pouvoir se parler, Dating permet à quiconque de s’écrire immédiatement. Pour entamer une conversation, les utilisateurs devront laisser un commentaire soit sur une photo ou sur la réponse à une question affichée sur le profil suggéré.

Si la personne décide de répondre, une conversation privée débutera. L’envoi de liens, de photos et de vidéos n’est pas permis par l’application, ce qui devrait réduire le partage de pornographie non sollicitée. Les personnes qui désirent s’envoyer des photos devront le faire par le biais d’une autre application de messagerie ou par message texte.

L’une des particularités de Dating est que l’application peut se servir des fonctionnalités de Facebook pour suggérer des rencontres. Les utilisateurs peuvent notamment choisir des événements auxquels ils ont assisté ou vont assister et indiquer qu’ils sont ouverts à faire des rencontres parmi les autres participants. Cela vaut à la fois pour les grands événements publics comme les festivals et les concerts que pour les événements privés comme un anniversaire.

Avec les informations de Wired, et The Verge

Réseaux sociaux

Techno