•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Shawn Jobin se fraye un chemin dans l’Est canadien

Un jeune homme chauve, au micro, lit des fiches dans ce qui semble être un concert.
Le rappeur fransaskois Shawn Jobin aura un spectacle à Québec et un autre en Ontario. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le rappeur fransaskois Shawn Jobin reçoit carte blanche pour ses prochains spectacles à Québec et à Ottawa, lui offrant une occasion de développer son concept « Shawn and friends ».

« J’ai fait beaucoup de cheminement depuis le début », reconnaît Shawn Jobin. Selon lui, sa présence au Centre national des arts, à Ottawa le 26 octobre et au Petit Champlain, à Québec le 2 novembre, s’explique par son travail constant pour occuper les territoires québécois et ontarien.

Être invité dans ces deux salles reconnues, qui ne sont pas spécialisées dans le rap, est une occasion « d’ouvrir les portes dans le futur pour le rap francophone », analyse le rappeur.

C’est la première fois qu’on m’accorde un peu carte blanche dans des belles salles de spectacles comme ça.

Shawn Jobin, rappeur fransaskois

Shawn Jobin profite de cette occasion pour inviter des artistes qu’il apprécie dans le milieu du rap et des arts en général. Il dit vouloir mélanger son univers à celui d’autres personnes qu’il respecte et qui ont influencé son art.

Son spectacle Éléphant, qui sera en tête d’affiche, partagera donc la scène avec des artistes venant notamment d’Ottawa, de Gatineau, et d’Hamilton. Le Fransaskois dit avoir également invité des confrères rappeurs vétérans et émergents pour son spectacle de Québec.

La fransaskoisie à l’honneur

« Dans tous les spectacles que je fais, je vais toujours souligner la fransaskoisie », raconte Shawn Jobin. « Je fais toujours un clin d’oeil à comment j’ai trouvé mon identité dans la fransaskoisie, comment je porte la culture et comment c’est rendu moi aujourd’hui », complète-t-il.

Le rappeur dit vouloir profiter de son passage à Québec pour célébrer ses dix ans de rap francophone dans l’Ouest canadien. « Je vais faire une petite thématique aussi pour les gens qui viennent, on va fêter un peu ça », lance-t-il.

Saskatchewan

Musique hip-hop