•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mairie de Winnipeg : qui sont les 7 rivaux de Brian Bowman?

L'Hôtel de Ville de Winnipeg, fleuri.
Sept des huit candidats à la mairie de Winnipeg ont exposé leur plan concernant l'environnement lors d'un forum mardi, soit leur première occasion de s'affronter dans un débat public. Photo: Radio-Canada / Jaison Empson
Radio-Canada

La période de dépôt des mises en candidature à la mairie de Winnipeg s'est terminée le 18 septembre, à 16 h 30. Au moment où les portes du bureau du greffier de Winnipeg ont été verrouillées, le maire actuel, Brian Bowman, et sept candidats avaient déposé leur formulaire.

Ces huit noms apparaîtront sur les bulletins de vote lors de l’élection municipale du 24 octobre. Chris Clacio et Desmond Thomas s'étaient inscrits à la course à la mairie, mais n’ont pas officialisé leur candidature.

Voici les candidats.

Ed Ackerman

Un homme avec une barbichette sur un vélo avec des fleurs.Ed Ackerman Photo : David Lipnowski

Expérience politique : inscrit comme candidat à la mairie de Winnipeg en 2010, mais n’a pas terminé sa déclaration de candidature.

Profession : Cinéaste

Allégeance politique : aucune apparente

Position sur la réouverture de Portage et Main : inconnue

Reconnu pour : avoir été le sujet du film primé de John Paskievich Special Ed, qui documente le combat de M. Ackerman pour empêcher la démolition de plusieurs bâtiments du centre-ville de Winnipeg. Celui-ci s'est notamment traduit par un affrontement de 5 heures avec la police en 2012.


Brian Bowman

Brian BowmanLe maire de Winnipeg, Brian Bowman Photo : Radio-Canada

Expérience politique : maire actuel, élu pour la première fois en 2014.

Profession : avocat

Allégeance politique : ancien membre du Parti progressiste-conservateur du Manitoba

Position sur la réouverture de Portage et Main : pour

Reconnu pour : avoir été le 43e maire de Winnipeg et le premier Autochtone. M. Bowman était un néophyte en politique lorsqu’il a terrassé, entre autres, l’ancienne députée fédérale et provinciale Judy Wasylycia-Leis, et l’actuel député libéral Robert-Falcon Ouellette, en 2014.


Tim Diack

Un homme à lunettes portant une vesteé Tim Diack Photo : Radio-Canada

Expérience politique : candidat perdant dans la course à l’investiture du Parti progressiste-conservateur pour le siège de Point-Douglas en 2017. Jodi Moskal a remporté la course à l’investiture.

Profession : Membre du Service de police de la Ville de Winnipeg

Allégeance politique : a brigué une candidature du Parti progressiste-conservateur en 2017.

Position sur la réouverture de Portage et Main : ne s’y oppose pas, mais considère qu'il y a des questions plus pressantes.

Reconnu pour : avoir été policier de quartier à Point Douglas et avoir réclamé plus de mesures pour répondre à la crise de la méthamphétamine à Winnipeg.


Umar Hayat

Un homme debout devant un podium gesticule.Umar Hayat Photo : Radio-Canada

Expérience politique : aucune apparente

Profession : se décrit comme entrepreneur

Allégeance politique : aucune apparente

Position sur la réouverture de Portage et Main : ne veut pas qu'on y touche.

Reconnu pour : s'être prononcé lors de sa campagne électorale contre l’expansion du réseau de transport rapide à Winnipeg.


Venkat Machiraju

Un homme à lunettes debout devant un podium. Venkat Machiraju Photo : Radio-Canada

Expérience politique : aucune apparente

Profession : ingénieur

Allégeance politique : aucune apparente

Position sur la réouverture de Portage et Main : inconnue

Reconnu pour : s'être prononcé lors de sa campagne électorale pour la création d’un périphérique intérieur à Winnipeg.


Jenny Motkaluk

Une femme blonde assise dans une chaise.La consultante en développement des affaires, Jenny Motkaluk, affirme que la réouverture de l'intersection Portage et Main et l'élargissement du réseau de transport en commun rapide ne sont pas des priorités pour les Winnipegois. Photo : Radio-Canada / Travis Golby

Expérience politique : candidate perdante dans le quartier de Mynarski lors des municipales de 2010. Ross Eadie a remporté l’élection.

Profession : conseillère en développement d'entreprises

Allégeance politique : employée du Parti libéral du Manitoba lors de l’élection de 2011. Elle a déclaré son soutien à la candidate du Parti progressiste-conservateur de River Heights, Tracey Maconachie, lors de l’élection provinciale de 2016.

Position sur la réouverture de Portage et Main : ne veut pas qu'on y touche.

Reconnue pour : avoir été la principale opposante de Brian Bowman à la fin du mois d'août, selon un sondage d’opinion en ligne de Probe Research commandé par CBC/Radio-Canada. Un échantillon représentatif de la population de Winnipeg de 600 personnes a été interrogé. et la marge d’erreur est de plus ou moins 4 %.


Doug Wilson

Un homme à lunettes, en costume et cravate bleu devant un bâtiment de 1977.Doug Wilson Photo : Radio-Canada / Bartley Kives

Expérience politique : ancien maire de Morden

Profession : musicien

Allégeance politique : aucune apparente

Position sur la réouverture de Portage et Main : inconnue

Reconnu pour : avoir été le maire de Morden de 2006 à 2010.


Don Woodstock

Un homme en costume et cravate rouge devant un drapeau du Canada et un drapeau de la Ville de Winnipeg.Don Woodstock Photo : Radio-Canada / Bartley Kives

Expérience politique : candidat perdant du Parti libéral du Manitoba à Southdale en 2007 et Minto en 2011. Candidat pour le siège municipal de St.Charles en 2014, une élection remportée par Shawn Dobson. Candidat du Parti vert du Canada dans la circonscription de Winnipeg Centre en 2015. Candidat indépendant lors de l’élection provinciale de 2016 dans la circonscription de Minto.

Profession : ancien conducteur d’autobus de la Ville de Winnipeg

Allégeance politique : ancien candidat des libéraux au Manitoba et des verts au fédéral

Position sur la réouverture de Portage et Main : ne veut pas qu’on y touche.

Reconnu pour : avoir été candidat dans un grand nombre d’élections et avoir été le « chauffeur d’autobus chantant » lors d’une réunion du conseil exécutif de l’ancien maire de Winnipeg Sam Katz. Il a aussi convaincu la Ville de Winnipeg de rebaptiser le « jour des poubelles » « jour du recyclage ».

Avec des informations de Bartley Kives

Manitoba

Politique municipale