•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une athlète réginoise de 76 ans cinq fois médaillée d’or

Une dame âgée photographiée en plein saut avec, en arrière-plan, des spectateurs et un mur de briques.

Carol Lafayette-Boyd participera, en mars prochain, aux championnats canadiens des maîtres d’athlétisme sur piste qui se dérouleront à Edmonton.

Photo : AFP / Twitter/Mastersrankings

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Carol Lafayette-Boyd revient tout juste de Malaga, en Espagne, où avaient lieu les Championnats du monde des maîtres 2018. La septuagénaire rentre à la maison avec cinq médailles d'or autour du cou et deux nouveaux records du monde.

Depuis qu'elle a repris le sport, à l’âge de 50 ans, Carol Lafayette-Boyd a participé aux épreuves du 100 mètres, du 200 mètres, du saut en hauteur, du saut en longueur ainsi que du triple saut dans la catégorie des 75 à 100 ans.

Elle a établi un nouveau record du monde en demi-finale du 200 mètres, en franchissant la ligne d’arrivée en 31,86 secondes. Puis, en finale, elle a battu son propre record en terminant sa course trois dixièmes de seconde plus tôt, soit en 31,56 secondes.

Carol Lafayette-Boyd est loin devant ses adversaires, lors d'une épreuve de course sur piste.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La septuagénaire a remporté cinq médailles d’or, en plus de battre deux records du monde, lors des Championnats du monde de maîtres 2018.

Photo : Facebook/Rob D'Avellar

Carol Lafayette-Boyd a aussi établi un nouveau record du monde à l’épreuve du saut en hauteur avec un saut de 1,24 mètre.

Mme Lafayette-Boyd s’est mesurée à 17 athlètes féminines lors des épreuves de sprint et à 8 autres lors des épreuves de saut.

« Une fois que vous vieillissez et que vous entrez dans le groupe d’âge des 70 ans et plus, vous n’avez plus autant de concurrents », soutient-elle.

« Je ne pense pas que beaucoup de femmes de mon âge savent qu’elles peuvent faire de l’athlétisme. »

— Une citation de  Carol Lafayette-Boyd

L’athlète de Regina a partagé ses médailles avec l'équipe sportive qui l’accompagnait aux Championnats. Elle a remis deux de ces cinq médailles à ses entraîneurs et une autre à sa massothérapeute.

« Sans eux, je ne serais peut-être pas capable d’accomplir tout ça », dit-elle.

L’année dernière, lors d’une compétition provinciale, Mme Lafayette-Boyd a établi des records mondiaux dans cinq épreuves.

Bien plus qu’un simple sport

Pour Carol Lafayette-Boyd, l’athlétisme ne s’arrête cependant pas aux médailles amassées. C’est bien plus.

Depuis qu’elle pratique ce sport, la septuagénaire a remarqué qu’elle mangeait plus sainement et qu’elle avait plus de facilité à dormir.

« C’est un bon moyen de rester en santé, dit-elle. C’est amusant. On rencontre beaucoup de gens, surtout lorsqu’on a des compétitions un peu partout au Canada et à travers le monde. »

L’athlète pense toutefois à ralentir la cadence. Elle veut prendre du temps pour sa famille et sa passion : la généalogie.

Elle entend toutefois être présente aux Championnats canadiens des maîtres d’athlétisme sur piste, qui se dérouleront au mois de mars, à Edmonton.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !