•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sainte-Agathe a maintenant sa caserne de pompiers

Un homme se tient debout devant une caserne de pompier.
Le directeur général de la Municipalité rurale de Ritchot, Michel David, affirme que l'ouverture de la caserne de pompiers de Sainte-Agathe représente l'aboutissement de plusieurs années d'efforts. Photo: Radio-Canada / Abdoulaye Cissoko

La communauté de Sainte-Agathe a maintenant sa caserne de pompiers. Les habitants du village, situé au sud de Winnipeg, pourront désormais compter sur une quinzaine de pompiers volontaires en cas d'urgence.

Michel Duval a du mal à cacher son enthousiasme. Pour le directeur général de la Municipalité rurale de Ritchot, l'ouverture de la caserne de pompiers de Sainte-Agathe représente l'aboutissement de plusieurs années d'efforts.

« Tout à commencé il y a huit ans, rappelle-t-il. En 2016, nous avons recruté des pompiers bénévoles. Par la suite, nous avons élaboré les plans du bâtiment, car cela n'aurait servi à rien d'avoir une caserne qui allait être vide. Mais, aujourd'hui, le rêve est devenu réalité. »

La construction du bâtiment, l'achat de l'équipement ainsi que les séances d'entraînement des équipes de pompiers représentent une dépense de 1,7 million de dollars, dit-il.

Le projet est presque entièrement financé par la Municipalité, qui avait aussi fait appel au soutien financier des commerces du village, indique Michel Duval. Une campagne de financement a permis d'amasser près de 50 000 $.

La caserne, située à l'est de l'autoroute 75, peut recevoir trois camions de pompiers. Toutefois, Michel Duval précise que, dans un premier temps, la Municipalité rurale va doter le village d’un seul véhicule, dans l'espoir d'en avoir deux autres plus tard.

Selon lui, la présence d'une caserne à Sainte-Agathe est devenue une nécessité en raison de la forte croissance de la population et des commerces.

« Il y a eu le parc industriel Riel sur l'autoroute 75. C'est donc important de mettre en place un service d'urgence pour la communauté », explique M. Duval.

Un bâtiment gris avec trois grandes portes.La caserne, située à l'est de l'autoroute 75 à Sainte-Agathe, peut recevoir trois camions de pompiers. Photo : Radio-Canada / Abdoulaye Cissoko

Une bonne nouvelle pour la communauté

Jusqu'ici, le village de Sainte-Agathe dépendait des services de pompiers de Saint-Adolphe, situé à environ un quart d’heure. « Or, on sait qu’en cas d'incendie, les premières minutes sont déterminantes », indique Michel Duval.

Les villageois se félicitent de l'ouverture de la caserne. C'est le cas de Claude Lemoine, qui habite à Sainte-Agathe depuis longtemps. Une caserne dans le village lui permet d'avoir l'esprit tranquille, dit-il.

« C'est rassurant de savoir qu'il y a une caserne avec des gens bien formés pour les urgences. Les pompiers sont des bénévoles, ils ont un autre travail. En cas d'urgence, cela leur prend plus de temps pour se rendre à la caserne et sur les lieux d’un incendie, par exemple. Maintenant que nous avons notre propre caserne, c'est certain qu'on gagne une bonne demi-heure », souligne-t-il.

Michel Duval rappelle que la caserne aura pour effet d'augmenter les dépenses de la Municipalité, qui devra gérer un troisième service d'urgence après ceux de Saint-Adolphe et d'Île-des-Chênes, mais, selon lui, il était important de réaliser ce projet.

Manitoba

Politique municipale