•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chien de garde, de Sophie Dupuis, représentera le Canada aux Oscars

L'équipe du film <i>Chien de garde</i> pose sur le tapis rouge du Gala Québec Cinéma 2018.

L'équipe du film Chien de garde

Photo : Radio-Canada / Mathieu Valiquette

Radio-Canada

Le film Chien de garde, de la réalisatrice valdorienne Sophie Dupuis, représentera le Canada aux Oscars dans la catégorie Meilleur film en langue étrangère.

La nouvelle a été annoncée mercredi après-midi. Apprendre qu'on représente son pays à l'une des plus grandes cérémonies du cinéma, c'est vraiment renversant. J'ai appris la nouvelle il y a quelques heures et je suis encore bouche bée, a déclaré Sophie Dupuis en conférence de presse.

Ce premier long métrage pour la réalisatrice abitibienne avait récolté huit nominations au Gala Québec Cinéma, dont meilleur film, meilleure réalisation et meilleur scénario.

Je suis déjà très fière du parcours de Chien de garde jusqu'à maintenant et l'annonce d'aujourd'hui c'est un cadeau. Je veux remercier tout le monde qui a voté pour nous. J'en profite également pour remercier tous les créateurs et les collaborateurs au grand talent qui ont su élever le film aussi haut. Sans eux, on ne serait pas ici aujourd'hui. Un salut tout particulier à mes acteurs chéris d'amour que j'aime, affirme-t-elle.

La longue liste de finalistes devrait être dévoilée en décembre, alors que les cinq grands finalistes en nomination devraient être dévoilés en janvier.

Cette nomination donne beaucoup de visibilité à la cinéaste, ce qui pourrait faciliter la recherche de financement pour son prochain film, qu'elle souhaite tourner en Abitibi-Témiscamingue.

Déjà, que le public soit venu en salle, que les critiques étaient de notre côté, que l'industrie m'ait donné leur sceau d'approbation, je me disais "ça va aider pour la suite". Mais là, de représenter le Canada aux Oscars, j'imagine que ça va aider aussi et je serais vraiment contente, parce que j'ai prévu venir tourner un film en Abitibi. Mon prochain long métrage serait tourné dans ma région, par chez nous, avec mon monde, donc j'espère que ça va fonctionner!, lance-t-elle.

Abitibi–Témiscamingue

Cinéma