•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Baie-des-Chaleurs mise sur le vélo de montagne

Un gros plan sur une roue de vélo.
Un vélo de montagne Photo: Getty Images / Sportpoint
Radio-Canada

Le Parc régional Petite-Cascapédia et la Corporation du mont Saint-Joseph s'unissent pour faire du mois d'octobre, le mois du vélo de montagne dans la Baie-des-Chaleurs.

Un texte de Joane Bérubé

Les deux organisations y voient une occasion de faire de la Baie-des-Chaleurs une destination de choix pour les amateurs de vélo en offrant une cinquantaine de kilomètres de sentiers.

Quand on dit d’un site de vélo de montagne qu’il est mature, normalement, ça a à peu près 50 km et là, ça commence à avoir de l’intérêt pour des gens de l’extérieur à venir y passer leurs vacances et à essayer nos sentiers.

Benoît Trépanier, directeur général du Parc régional Petite-Cascapédia

Courses à vélo, randonnées familiales, ateliers, conférences et démonstration sont au programme. Les activités commenceront durant le Festival La Virée de Carleton-sur-Mer avec, entre autres, l’inauguration d’un nouveau sentier.

Vincent Landry du Mont-Saint-Joseph et Benoît Trépanier du Parc régional Petite-CascapédiaVincent Landry du Mont-Saint-Joseph et Benoît Trépanier du Parc régional Petite-Cascapédia Photo : Parc régional Petite-Cascapédia

Il sera aussi possible dans les prochaines semaines d’acheter une carte annuelle donnant accès à tous les sentiers de vélo de montagne de Carleton-sur-Mer, de Maria et de New Richmond.

Un réseau à développer

M. Trépanier croit qu’avec tous les sentiers qui existent en Gaspésie, qui vont de Matane à Murdochville en passant par Percé et la Haute-Gaspésie, ce premier regroupement peut être vu comme un premier pas vers une route touristique du vélo de montagne. Il y a la route des bières, relève M. Trépanier, il y aura éventuellement la route des vélos de montagne pour offrir un produit vraiment gaspésien aux amateurs de récréotourisme et aux amateurs de vacances-aventures.

Le développement d’un réseau touristique de vélo de montagne en Gaspésie aiderait aussi le Parc régional Petite-Cascapédia à prolonger sa saison touristique.

Le Parc souhaite que les activités automnales lui permettent de maximiser l’occupation des 32 chalets durant les week-ends d’octobre et novembre.

La saison 2018, qui a démarré tardivement en raison du temps froid de juin, a été finalement excellente. Les taux d’hébergement sont comparables aux années record de 2016 et 2017.

Affiche dans la neige de la station de skiLa Station touristique Pin Rouge Photo : Radio-Canada / Pierre Cotton

Le Parc se prépare maintenant pour la saison hivernale de la station de ski Pin Rouge.

Le télésiège, qui s’est brisé en mars dernier, est actuellement en réparation. Il devrait être à nouveau en fonction à la mi-octobre, selon M. Trépanier. Le système d’enneigement sera testé par la suite.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Sports