•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pêcheurs disparus au large de Tignish : les recherches se poursuivent

Trois personnes sur la côte regardent vers la mer
Pêcheurs, voisins, pompiers, tous scrutent l’horizon dans l'espoir de retrouver les deux pêcheurs disparus près de Tignish. Photo: Radio-Canada / Julien Lecacheur
Radio-Canada

Les recherches se sont poursuivies, mercredi, dans l'espoir de retrouver deux pêcheurs perdus en mer depuis la veille au large de Tignish, à l'Île-du-Prince-Édouard.

La mer était houleuse au large des côtes insulaires lorsque le bateau de pêche Kyla Anne a chaviré, mardi, en milieu d'après-midi.

Ce n'est qu'en fin d'après-midi qu'un des trois membres de l'équipage de l'embarcation de 12 mètres a réussi à nager jusqu'au rivage afin d'alerter les secours.

Cathy Gallien a secouru le naufragé dans son restaurant de North Cape, près de Tignish. Elle raconte que le jeune pêcheur était trempé et sous le choc.

Il m'a dit : le bateau a coulé, le bateau a coulé ! Et il m'a demandé de l'aider.

Cathy Gallien, propriétaire d'un restaurant à North Cape

Les deux autres pêcheurs manquaient toujours à l'appel, mercredi après-midi.

Le Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage à Halifax a reçu un appel concernant deux hommes à la mer près de Tignish, mardi vers 17 h 30.

Deux pompiers scrutent la mer, l'un d'eux emploie des jumellesLes pompiers de Tignish ne perdent pas espoir de retrouver les deux pêcheurs disparus. Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Un navire de la Garde côtière, un hélicoptère Cormorant et un avion Hercule des Forces armées ont aussitôt été dépêchés sur les lieux, mardi en fin de journée.

Une amélioration des conditions météoroloogiques en mer a permis à d'autres bateaux de prendre part aux recherches, mercredi matin, selon le major Mark Gough, du centre de sauvetage d'Halifax.

Ainsi, un deuxième navire de la Garde côtière et deux bateaux de secours de Pêches et Océans Canada ont pu prendre la mer. Un avion de surveillance survole également la zone.

Sheldon DesRoches regarde en direction de la mer.Shelson DesRoches a peu d'espoir de retrouver vivant son père, l'un des naufragés. Photo : CBC/Steve Bruce

L'un des pêcheurs qui manque à l'appel est Glen DesRoches, le capitaine du Kyla Anne. Son fils, Sheldon DesRoches, dit qu'un témoin l'a vu agrippé à un bac à poisson, à 3 km de la côte, après le naufrage.

Il conserve toutefois peu d'espoir de retrouver son père vivant.

J'espère au moins qu'on va trouver leurs corps.

Sheldon DesRoches, fils du capitaine du Kyla Anne

Sheldon DesRoches se dit réconforté par le soutien des membres de sa communauté qui participent aux recherches. Des pompiers et policiers, et de simples citoyens ratissent le rivage.

Mercredi, des membres de la communauté de Tignish se sont également rassemblés pour une veillée de prière à l'église catholique du village.

Quelques secouristes se concertent près de trois roulottes contenant leur matériel.Des services de recherche et de sauvetage se sont installés au centre d’interprétation du vent de North Cape. Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Nos pensées et nos prières accompagnent les familles touchées par l'accident en mer, a déclaré dans un communiqué l'Association des pêcheurs de l'Île-du-Prince-Édouard, soulignant par la même occasion le travail des premiers répondants et des secouristes.

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada a dépêché une équipe d'enquêteurs sur les lieux du naufrage.

Avec des renseignements de Julien Lecacheur, Steve Bruce, Sara Fraser et Sarah MacMillan

Île-du-Prince-Édouard

Industrie des pêches