•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le voyage de Trudeau en Inde a coûté plus cher que prévu

Sophie Grégoire et Justin Trudeau prient dans le Temple d'Or des sikhs, à Amristrar, dans la région indienne du Pendjab.

Sophie Grégoire et Justin Trudeau prient dans le Temple d'Or des sikhs, à Amristrar, dans la région indienne du Pendjab.

Photo : Getty Images / NARINDER NANU/AFP

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le voyage controversé du premier ministre Justin Trudeau en Inde en février a coûté plus cher que ce qui avait d'abord été dévoilé. Des documents déposés à la Chambre des communes lundi révèlent que ce voyage a coûté 1,66 million de dollars aux contribuables canadiens, soit environ 10 % de plus que les 1,5 million déclarés par le gouvernement en juin.

Affaires mondiales Canada, le ministère du gouvernement fédéral chargé des relations diplomatiques et consulaires, a dépensé la plus grosse somme de ce voyage qui s'est déroulé du 16 au 25 février, soit 790 210 $, dont 17 044 $ pour que le célèbre chef Vikram Vij prépare un repas lors d'une réception officielle.

Adam Austen, le porte-parole de la ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland, soutient qu'on peut mettre plusieurs semaines et même des mois à finaliser le coût d'un voyage du premier ministre en raison de la réception de factures. Il n'a pas exclu que le coût total grimpe de nouveau.

Vins, bâtons de hockey et avion VIP

Selon le ministère de la Défense nationale, le coût de la nourriture et les boissons à bord de l’avion affrété pour le premier ministre s’élevaient à 142 938 $.

L'utilisation d'un Airbus VIP durant 43,7 heures a quant à lui coûté 485 070 $, a précisé le ministère.

Le premier ministre Justin Trudeau en compagnie du premier ministre de l’Inde Narendra Modi lors de son récent voyage controversé en Inde.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Premier ministre Justin Trudeau en compagnie du Premier ministre de l’Inde Narendra Modi lors de son récent voyage controversé en Inde.

Photo : The Canadian Press / Sean Kilpatrick

Les voyages et l'hébergement représentent une grande partie de la note.

Le gouvernement a également dépensé 835 $ en bâtons de hockey pour un événement à New Delhi et 7656 $ en vins canadiens.

Il y avait beaucoup de ministres participants, c'était un long voyage. Finalement, les coûts commencent à s'accumuler.

Adam Austen, porte-parole de la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland

Le Bureau du Conseil privé soutient que le premier ministre et le cabinet ont dépensé 212 075 $ pour ce voyage. Bon nombre de détails sur la manière dont l'argent a été dépensé n'ont pas été déclarés.

Ces dépenses n'incluent pas le coût du déplacement du ministre de la Défense du Canada en Inde. Harjit Sajjan et un de ses collaborateurs ont voyagé séparément depuis Munich, où ils ont assisté à une conférence sur la sécurité avant de rejoindre la délégation canadienne à New Delhi.

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, a dépensé 4027 $, tandis que Bardish Chagger, alors ministre des Petites Entreprises et du Tourisme, a dépensé 3823 $. La facture de la ministre des Sciences, Kirsty Duncan, s’élevait quant à elle à 2307 $, et celle du ministre de l'Infrastructure, Amarjeet Sohi, à 1966 $.

Bien que le voyage a été l'une des missions les plus controversées en Inde faites par un premier ministre en exercice, ce n'était pas le plus cher.

2,5 millions pour le voyage d'Harper

Le voyage du premier ministre conservateur Stephen Harper en Inde en 2012 avait coûté 2,5 millions de dollars.

Cette somme comprenait 1,2 million pour faire venir en Inde, par avion, deux véhicules blindés et un véhicule utilitaire sport.

Voyage polémique

Ces révélations s'ajoutent aux nombreuses polémiques qu'a suscitées ce voyage.

Les journaux avaient révélé que Jaspal Atwal, un homme indo-canadien, reconnu coupable de tentative d’assassinat en 1986, avait posé avec Sophie Grégoire-Trudeau lors d’un événement à Mumbai. Il avait également été invité à une réception avec le premier ministre canadien.

Des photos de la famille Trudeau dans diverses tenues indiennes traditionnelles ont également suscité la controverse.

Un homme portant des lunettes photographié de prèsAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jaspal Atwal se défend d'Avoir menacé un animateur de radio.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Certains observateurs ont souligné que la famille portait plus souvent des tenues traditionnelles que certains Indiens eux-mêmes.

Les conservateurs ont sauté sur l'occasion pour critiquer le gouvernement.

« Ce voyage a nui à nos relations avec l'Inde, a embarrassé les Canadiens sur la scène mondiale et les coûts ne cessent d'augmenter », a déclaré Andrew Scheer, à CBC News.

Il porte une chemise bleu pâle et un veston bleu foncé.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Andrew Scheer, chef du Parti conservateur du Canada

Photo : Radio-Canada / Karine Dufour

Malheureusement, les Canadiens doivent payer le coût des échecs de Justin Trudeau.

Andrew Scheer, chef du Parti conservateur du Canada

M. Scheer a prévu de se rendre en Inde pendant neuf jours en octobre. Il affirme qu'il souhaitait réparer les dommages causés aux relations entre le Canada et l'Inde par le voyage de M. Trudeau.

« Ne vous inquiétez pas, je ne danse pas et je n'amène pas un chef célèbre avec moi », a déclaré M. Scheer à des militants conservateurs le mois dernier.

Adam Austen a répété que « c'était un voyage extrêmement important pour le développement de nos relations bilatérales, mais aussi pour nos liens commerciaux ».

D'après les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !