•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Crise des opioïdes : plus de 1000 surdoses mortelles en trois mois

Des pilules bleues dans un sac de plastique.
L’Agence de la santé publique du Canada estime que la crise des opioïdes se poursuit et qu’elle touche maintenant des personnes de tous les horizons Photo: Radio-Canada / CBC News

Durant les trois premiers mois de 2018, il y a eu au moins 1036 morts apparemment liées aux opioïdes au pays, selon l'Agence de la santé publique du Canada, qui publie mardi dans un communiqué ses dernières données sur les surdoses.

Selon l'organisme, 94 % des surdoses étaient accidentelles.

« Malheureusement, cela signifie que plus de 8000 Canadiens ont perdu la vie entre janvier 2016 et mars 2018 des suites d’une surdose apparemment liée aux opioïdes », affirme le communiqué.

L'Agence de la santé publique estime que la crise se poursuit et qu’elle touche maintenant des personnes de tous les horizons. Selon elle, dans le passé, les décès liés à une surdose avaient tendance à se produire parmi des toxicomanes de longue date.

La crise actuelle révèle un éventail plus large de victimes.

Communiqué de l'Agence de la santé publique du Canada

Elle soutient que les victimes peuvent être désormais des personnes qui en sont à leur première consommation de drogue ou encore qui souffrent de douleurs chroniques. Par ailleurs, les personnes qui sont plus habituées à consommer des drogues ne sont pas non plus épargnées.

La crise existe partout au pays, mais l’Ouest canadien, notamment la Colombie-Britannique et l’Alberta, en subit les effets les plus importants, indique le communiqué.

L’Agence soutient que, pour remédier à la crise, il faut se pencher « sur les déterminants sociaux et structurels de la santé les plus fondamentaux, comme les facteurs de risque et les autres causes qui peuvent entraîner des problèmes de consommation de substances psychotiques ».

Colombie-Britannique et Yukon

Santé publique