•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux mois plus tard, Parry Sound 33 brûle toujours

Vue aérienne du feu Parry Sound 33.

La température a permis une cartographie aérienne plus précise du feu.

Photo : Matt Bell

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le feu Parry Sound 33, dans le Nord-Est de l'Ontario, a fait les manchettes nationales cet été. Retour sur cet incendie qui flambe depuis le 18 juillet.

Un texte de Jean-Loup Doudard

La taille

Deux mois plus tard, le désormais célèbre feu de forêt, nommé Parry Sound 33, mesure toujours 113 kilomètres carrés, mais demeure maîtrisé. Autrement dit, il ne menace plus de s’étendre même si certaines flammes brûlent toujours. Par comparaison, la ville de Paris, en France, mesure à peine plus de 100 kilomètres carrés.

Une photo d'un feu de forêt et une photo de la Tour Eiffel.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le feu Parry Sound 33, au sud de Sudbury, a dépassé les 11 000 hectares, ou 110 km carrés, contre 105,4 km carrés pour la ville de Paris.

Photo : Radio-Canada / Vincent Wallon

Les pompiers

Au plus fort de la crise, le feu Parry Sound 33 a monopolisé 300 pompiers. En tout, près de 1 500 pompiers ont combattu les incendies en Ontario cet été, y compris plusieurs douzaines provenant d’autres provinces et de quelques États américains. Même une centaine de pompiers mexicains sont venus prêter main-forte.

Deux douzaines de pompiers posent avec un drapeau mexicain sur une roche dans les bois.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Mexique a envoyé une délégation de pompiers pour prêter main-forte aux pompiers ontariens.

Photo : Ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l'Ontario

Le nom

Même s’il porte le même nom que la ville de Parry Sound, celle-ci n’était jamais menacée par les flammes. L’incendie a été nommé en fonction du district dans lequel il se trouve.

Le maire de Parry Sound, Jamie McGarvey, a même dû rappeler dans les médias que le feu ne brûlait pas dans sa municipalité.

Quand les gens appellent, ils demandent “Est-ce qu’on peut voir la fumée ?” Non. C’est très loin d’ici, dit-il à CBC News en août.

un feu au loinAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le ministère des Richesses naturelles et des Forêts prévoit une expansion additionnelle de l'incendie Parry Sound 33 vendredi.

Photo : ministère des Richesses naturelles et des Forêts

La cause

Les spéculations circulent toujours sur la cause du feu de forêt Parry Sound 33. Le ministère des Richesses naturelles et des Forêts (MRNF) avait initialement indiqué sur son site web que l’incendie Parry Sound 33 avait été causé par une intervention humaine, ladite cause a depuis été modifiée.

Une enquête est toujours en cours, a indiqué le Ministère par courriel mardi.

Une fois l’enquête terminée, le Ministère déterminera si des mesures seront prises, si nécessaire.

Andrew Chambers, gestionnaire au Ministère des Richesses naturelles et des Forêts
De la fumée jaillit d'une forêtAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des travailleurs du parc éolien affirment que le feu a pris naissance mercredi après qu'un véhicule tout terrain est tombé en panne dans un boisé sec.

Photo : courtoisie

Le coût

Le feu Parry Sound 33 a brûlé dans un endroit qui est particulièrement couru par les amateurs de plein air, au pic de la saison touristique. De nombreuses petites entreprises ont noté une baisse de l'achalandage de l'ordre de 20 à 30 pour cent en raison de la proximité du feu, même si celui-ci ne présentait pas de danger imminent.

34 feux brûlent toujours dans l’ensemble du nord de la province.

Il est donc encore trop tôt pour savoir le coût des feux de forêt cette année. Le gouvernement de l’Ontario met de côté un financement de base de près de 70 millions de dollars pour la lutte aux incendies de forêt. Cette année, la province a débloqué 100 millions de dollars supplémentaires en plein milieu de la crise pour financer les opérations.

Ghaffar Khan est propriétaire de la marina Key River.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

M. Khan affirme perdre des dizaines de milliers de dollars quotidiennement avec la marina qui est fermée.

Photo : Radio-Canada / Christian Noël

Le record

La saison des feux de forêt en Ontario a été l’une des plus destructives des dernières années.

Au total, 1 317 feux de forêt ont éclaté dans l’ensemble de la province, alors que ce chiffre ne s’élève qu’à 736 pour l’année dernière. En moyenne sur les dix dernières années, 728 brasiers ont brulé des pans de la forêt boréale.

La chaleur élevée, les conditions météorologiques sèches et les éclairs expliquent le nombre élevé de foyers d’incendie cette année, selon l’agent d’information du Ministère des Richesses naturelles et des Forêts, Shayne McCool.

Ce genre de phénomène extrême pourrait s'aggraver avec le réchauffement climatique, avertissent les scientifiques.

Vue aérienne du feu Parry Sound 33 dans le Nord ontarien.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

C’est un allumage aérien volontaire pour ralentir le brasier au sud-est qui a fait augmenter la taille du feu Parry Sound 33.

Photo : Matt Bell

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !