•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'eau continue de monter dans les Carolines après le passage de Florence

Une route sous les eaux, avec un panneau «road closed».

De nombreuses routes sont encore coupées en Caroline du Nord, après le passage de l'ouragan Florence.

Photo : Reuters / Randall Hill

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les eaux continuent de monter dans les Carolines du Nord et du Sud, aux États-Unis, menaçant de nombreuses communautés à la suite du passage de l'ouragan Florence, qui a déjà fait 33 morts. Il se dirige désormais vers la Nouvelle-Angleterre.

« Les inondations continueront de constituer une menace jusqu'à la fin de semaine prochaine », a déclaré le météorologiste du Centre national de la météo des États-Unis, Hal Austin. De nouvelles averses pourraient d'ailleurs s’abattre sur la région aujourd'hui et mercredi.

Redevenue une tempête tropicale, Florence continue de déverser de l’eau sur le continent.

Après avoir quitté la Virginie, le phénomène cyclonique, désormais en bout de course, a pris la direction de la Nouvelle-Angleterre, dans le nord-est des États-Unis, où il provoque de fortes précipitations.

Pas plus d’eau, même pas une goutte, je vous en prie!

Hal Austin

L’eau a déjà atteint le toit de nombreuses maisons et a transformé des autoroutes en fleuve, en plus de laisser des milliers de citoyens en attente des secouristes, et elle continue de monter dans des villes comme Fayetteville, en Caroline du Nord.

Un quartier inondé.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des maisons sont inondées à Lumberton, en Caroline du Nord, à la suite du passage de l'ouragan Florence.

Photo : Reuters / Jason Miczek

Au moins 33 personnes, dont 26 en Caroline du Nord, ont perdu la vie lors de l’ouragan Florence. Parmi les victimes, un garçon d’un an a été emporté par les flots alors que sa mère tentait de fuir sa voiture menacée par la crue des eaux.

Une autre personne a été tuée lundi en Virginie, où Florence a déclenché une quinzaine de tornades et détruit des dizaines de bâtiments, selon le National Weather Service, l'institut météorologique américain.

Au plus fort de la crise, ce sont 900 000 ménages qui étaient privés d’électricité. Mais, grâce au travail d’équipes venues de plusieurs états, les travailleurs ont rebranché près des deux tiers des pannes et ils ne sont plus que 324 000 foyers à être privés d’électricité.

« Nous avons été très chanceux »

« Notre ville a un peu été transformée en île jusqu’à ce que l’eau se retire », a indiqué un citoyen de Wilmington en Caroline du Nord, Jean-Thomas Kobelt. « Nous avons été très chanceux, il n’y a que peu de dommages dans notre propriété. »

M. Kobelt souligne que plusieurs routes sont encore inondées ou bloquées.

Une église inondée.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une église est entourée d'eau à Conway, en Caroline du Nord, en raison de la crue des eaux à la suite du passage de Florence.

Photo : Associated Press / Sean Rayford

Des files de plus de 200 voitures attendent en ligne pour s’approvisionner dans les quelques stations-service de Wilmington qui ont encore de l’essence. M. Kolbet confie également que sa maison a été rebranchée au réseau de distribution électrique de la région.

Quelque 1100 routes demeurent fermées en Caroline du Nord, a déclaré mardi le gouverneur Roy Cooper. Seize cours d'eau ont atteint le stade de crue majeure, et trois autres devraient encore monter ces deux prochains jours.

« Les conditions de la route demeurent variables », a indiqué le département des Transports de la Caroline du Nord. « Celles qui sont encore ouvertes pourraient devenir impraticables », prévient le ministère.

Les autorités se préparent à distribuer de la nourriture et de l’eau aux sinistrés de Wilmington, ville de 120 000 habitants.

Les denrées, qui seront distribuées au cours de la journée, ont été acheminées par voie terrestre. Les autorités ont réussi à ouvrir, momentanément, une route où les gros véhicules militaires ont pu se frayer un chemin.

Le maire de Wilmington Bill Saffo a indiqué qu’il travaillait en étroite collaboration avec le gouverneur de l’État, Roy Cooper, afin d’acheminer plus d’essence dans sa ville. « En ce moment, nous progressons aussi rapidement que faire se peut », a-t-il commenté.

Un chat tente de s'agripper alors qu'il est presque entièrement dans l'eau.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les animaux aussi se retrouvent pris au piège.

Photo : Reuters / Jonathan Drake

À Lumberton, où le fleuve Lumber a inondé une multitude de maisons, le chef des pompiers John Paul Ivey s’est dit incapable de chiffrer le nombre de personnes nécessitant une assistance de la part des premiers répondants pour être secourues.

Le président américain Donald Trump a déclaré que 20 000 militaires et travailleurs fédéraux allaient être déployés en Caroline du Nord afin d’aider la population à se relever.

Nous ferons tout ce qu’il faudra pour assurer la sécurité de nos concitoyens américains.

Donald Trump, président des États-Unis

Critiqué il y a un an pour la gestion du passage de l'ouragan Maria à Porto Rico, la Maison-Blanche a par ailleurs annoncé que le président se rendrait mercredi en Caroline du Nord.

D'après Moody's Analytics, les dégâts pourraient s'élever de 17 à 22 milliards de dollars américains, en l'état actuel des crues.

Avec les informations de Associated Press, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !