•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une autre descente dans un vivier de homard dans le sud-ouest de la N.-É.

Gros plan sur deux homards vivants

Des homards débarqués par des pêcheurs

Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

Radio-Canada

Pour la deuxième fois en un mois, Pêches et Océans Canada a mené une descente dans un vivier de homard du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse.

Ses agents ont visité une entreprise de la région de Shag Harbour, le 11 septembre dernier. La Gendarmerie royale du Canada (GRC) indique que des agents des pêches se sont rendus aux installations de l’entreprise pour saisir du homard, même s’il n’est pas clair s’ils l’ont vraiment fait.

Des policiers ont accompagné les agents pour assurer le maintien de l’ordre et pour garantir la communication entre Pêches et Océans et les pêcheurs impliqués, précise la caporale Jennifer Clarke, de la GRC, dans un communiqué.

Pêches et Océans n’indique pas que cette enquête est liée à une autre plus large concernant la vente illégale de homard, capturé en vertu du droit ancestral des Premières Nations de pratiquer la pêche à des fins alimentaires, sociales ou culturelles.

Nos agents ont fait une inspection et ont collecté de l’information, incluant du homard et des documents relatifs à la vente. Selon les politiques du ministère, nous ne ferons pas plus de commentaires, indique le porte-parole de Pêches et Océans, Mike Campbell.

Autres descentes

En août, le ministère a saisi une centaine de caisses de homard, d’une valeur de 50 000 $, chez un distributeur de fruits de mer de New Edimburgh, près de Weymouth. Le ministère croit qu’il a été pêché en vertu de la pêche traditionnelle des Micmacs.

De la chair de homard a aussi été saisie dans deux restaurants de Yarmouth. En octobre 2017, Pêches et Océans a fait une descente au vivier de Guang Da International, à Belliveaus Cove, et a saisi du homard à l’Aéroport international Stanfield, d’Halifax.

Avec les informations de CBC

Nouvelle-Écosse

Industrie des pêches