•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie près du carré Saint-Louis sur Le Plateau Mont-Royal

Plusieurs camions de pompiers sont sur place.
Plus d'une centaine de pompiers ont combattu les flammes. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Les pompiers de Montréal s'affairaient mardi avant-midi à éteindre les derniers foyers d'un incendie qui a ravagé pendant la nuit un immeuble de la rue Saint-Denis, près du carré Saint-Louis.

Selon le Service de sécurité incendie de Montréal, le feu, qui a nécessité le déploiement d'au moins 125 pompiers au plus fort du brasier, aurait pris naissance dans des appartements en rénovation au-dessus du restaurant Lafleur, au coin des rues Saint-Denis et Cherrier, dans l'arrondissement du Plateau Mont-Royal.

Les flammes ont progressé rapidement dans la structure, alimentées par les vents soutenus qui soufflaient cette nuit dans le secteur.

« Le feu sortait du toit de l'immeuble comme un volcan. Les pompiers sont arrivés très vite et ils étaient nombreux », a relaté un témoin.

Dès leur arrivée, les pompiers ont ordonné l'évacuation de plusieurs logements des immeubles voisins en raison des risques élevés de propagation du feu et de l'effondrement d'une partie du bâtiment en flammes.

Il y avait beaucoup de fumée dans la rue et aussi un effondrement partiel des murs et du toit du bâtiment.

Ian Richie, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Montréal

« Le problème également avec le vent, c'est que ça pousse le feu, mais on a été chanceux aujourd'hui, car le vent soufflait les flammes vers l'extérieur, vers la rue. », a expliqué le chef Richie.

L'incendie n'aurait heureusement fait aucune victime et les causes du sinistre demeurent inconnues pour le moment.

La rue Saint-Denis a été temporairement fermée entre l’avenue des Pins et la rue Sherbrooke.

L'immeuble qui a été détruit par les flammes était déjà en rénovation en raison d'un autre incendie qui s'y était produit le 11 mars dernier. Les pompiers avaient dû intervenir pendant deux jours sur le site pour s'assurer que les flammes ne couvaient pas sous les débris.

Grand Montréal

Incendie